Toulouse-Blagnac : +4% en septembre et financement

air-journal_aéroport toulouse

L’aéroport de Toulouse-Blagnac a vu son trafic passager augmenter de 4% le mois dernier par rapport à septembre 2016. Un financement de plus de 102 millions d’euros a été bouclé pour mettre en place son programme d’investissement.

Au mois de septembre 2016, le trafic de l’aéroport toulousain a progressé de 4%, avec 730.443 passagers enregistrés. Les échanges nationaux sont en hausse (+2,5%), mais c’est à l’international que la progression est la plus forte (+6,6 %). Le segment low cost représente 33,5% du trafic passagers, en forte progression par rapport au mois de septembre 2015 (+16,2%).

Le trafic national a enregistré 400.864 passagers (+2,5%). Il est pratiquement stable sur les lignes vers la capitale (Paris-Orly  +0,4% ; Paris-CDG -2,1%). En région, la fréquentation des lignes est en forte hausse (+8,4%) sur l’ensemble des destinations, en particulier sur Ajaccio (+16,3%), Strasbourg (+13,7%), Nice (12%), Bastia (+9,8%) ou Nantes (+8,4%).

Le trafic international à Toulouse-Blagnac affiche en septembre 327.387 passagers (+6,6%). L’espace Schengen est une nouvelle fois le moteur de la croissance du trafic régulier (+14,5%). Le Portugal, notamment, stimule ce trafic avec une progression de 60,4%, due à la forte fréquentation sur Porto (+33,9%), Lisbonne (+32,1%) et la récente liaison d’easyJet sur Faro. Les grandes destinations européennes affichent pour la plupart de bons résultats, à l’image de Francfort (+5,7%) ou Amsterdam (+5,2%), de même que les destinations vacances telle Malaga (+28,6%), Palma (+23,8%) ou Venise (+15,2%). Les liaisons d’Aegean Airlines sur la Grèce affichent de bons résultats (+7,7%), notamment sur Héraklion. Hors Schengen, le trafic est en hausse (+3,4%) avec des variations importantes sur Londres-Gatwick (+7,2%) et Londres-Heathrow (-9,6%). Sur l’Afrique du Nord, le trafic est à nouveau en retrait (-8,8%), malgré une fréquentation plus forte sur l’Algérie (+3,6%).

Le trafic charter est en repli (-11,2 %, 21.795 passagers). La Grèce, l’Espagne, l’Italie et les Canaries composent 80% de ce trafic. Le trafic fret et poste est en hausse (+4,4%), avec 6472 tonnes traitées. Le nombre de mouvements d’avions progresse en septembre (+4,5%), avec 7728 mouvements réalisés.

air-journal_Toulouse aeroport EXTENSION SUD 3Côté financement, la société d’exploitation de l’Aéroport Toulouse-Blagnac (ATB) a bouclé le 30 septembre 2016 avec Natixis, AG Insurance, la Caisse d’Epargne et de Prévoyance de Midi-Pyrénées et la Banque Populaire Occitane, un financement d’un montant de 102.300.000 euros destiné à la mise en place de son programme d’investissement quinquennal portant sur la période 2016-2020, lequel était contenu dans le projet présenté par l’actionnaire chinois Casil Europe (filiale commune de Friedmann Pacific AM et Shandong Hi-Speed) dans le cadre de l’acquisition de 49,99% des actions de l’aéroport toulousain par ce dernier à l’Etat. Ce programme d’investissement permettra notamment la réalisation du projet de rénovation et de modernisation des infrastructures de l’aérogare et principalement le réaménagement du hall D et la construction d’une nouvelle jetée dans le prolongement du hall A. Selon le communiqué des cabinets juridiques Bird & Bird conseillant l’aéroport Blagnac, ce financement a été mis en place en parallèle avec le financement déjà existant souscrit par ATB auprès de Dexia Crédit Local dans le cadre d’un précédent programme d’investissement.

http://www.air-journal.fr/2016-10-11-toulouse-blagnac-4-en-septembre-et-financement-5170831.html

Commentaire(s)

  1. Filoustyle

    Les futurs investissements que sont le réaménagement du hall D en véritable terminal calqué sur se qui se fait dans les grand hub internationaux plus un véritable terminal low-cost avec le hall À l’arrivée et la construction imminente d’un Hôtel NH grand luxe attenant directement à l’aéroport tu rajoute (en discussion) la construction d’une station de métro plus le tram déjà existant a l’intérieur de l’aérogare voilà Toulouse blagnac sur des bon rails pour devenir un des aéroports majeur de notre pays manque plus que la DGAC délivre une ou deux autorisation pour une compagnie du golf et une pour la Chine les États Unis ne devrait pas tarder nous voilà avec un outil et des bases solides pour l’avenir de notre région.

  2. Tchin-tchin

    Le hall D avec ses jetées en rotonde que l’on rejoint par tapis roulant, ressemble fortement à un vrai terminal, je crois que l’aménagement consiste surtout à augmenter la surface duty free. Pas fou le frelon asiatique .

  3. Tchin-tchin

    …au lieu de vouloir jouer dans la cour des grands, certaines Banques feraient mieux de financer le tissus économique de base ( commerce,artisanat, Pme) qui est leur vrai marché et qui en a bien besoin.

  4. vazaha

    Filoustyle , un jour ! je sais pas quand ! Toulouse sera ouvert aux lignes vers l’international …C’est sur que ça va pas arranger Air France , à moins qu’il s’y colle ? mais c’est pas dans leurs gènes …

  5. GLLOQ

    Bravo pour l’ouverture de Blagnac, pour un provincial aller à Paris pour prendre une correspondance est désarmant!
    Sauf que AF et la direction de l’aéroport ( avec appui de DGAC) vont tout bloquer!
    Voir arrêt du projet LGV pour protéger les relations vers Paris.

  6. Filoustyle

    @GLLOQ
    Non la direction de l’aéroport et les chinois ne s’y oppose pas au contraire elle fait tout pour ouvrir des lignes sur l’intercontinental c’est son business et sa croissance dans les années à venir de toutes façons Airbus et la région « plus forte démographie en France depuis déjà plusieurs années » a besoin de ces lignes et elles finiront bien par ouvrir quand au TGV 10 Milliards pour gagner 50mn ca fait un peux cher la minute je trouve et Paris n’est pas le centre du monde à pars pour airfrance moi cela fait bien longtemps que je n’y passe plus et je ne m’en porte que mieux!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter