Air Austral : nouveau 777-300ER et French blues

air-journal_air-austral-777-300er-new-close

La compagnie aérienne Air Austral a reçu un Boeing 777-300ER flambant neuf et équipé des nouvelles cabines, mis en service depuis entre La Réunion et Paris. Son PDG Marie-Joseph Malé reconnait qu’il aura du mal à s’aligner sur les prix lors de l’arrivée en juin 2017 de la low cost French Blue sur cet axe.

Le nouveau 777-300ER de la compagnie réunionnaise, immatriculé F-OLRD, est arrivé le 9 octobre 2016 à l’aéroport de Paris-CDG en provenance d’Everett, embarquant ses premiers passagers dans les nouvelles cabines vers sa base à Saint Denis-Roland Garros (où il s’est posé lundi). Il est configuré pour accueillir 14 passagers en Classe Affaires au lieu de 18 dans les appareils précédant avec des sièges full-flat (en 2+3+2), la nouvelle Premium Classe Confort (2+4+2) proposant de son côté « un espace cosy au design modernisé et épuré » avec un repose-jambes intégré à tous les sièges et un appui-tête réglable. Enfin la classe Economie Loisirs est aménagée en 3+4+3.

De nouveaux services font leur apparition avec dernier 777-300ER d’Air Austral : à partir du mois prochain, l’Extra-couchette permettra aux passagers voyageant à deux ou en famille de « privatiser trois sièges transformables en couchette de 1m50 permettant de dormir allongé », à l’instar du SkyCouch créé par Air New Zealand (elle devrait couter 150 euros). Et le service Extra Wifi est disponible dans les trois classes, offrant la possibilité de surfer dans les airs avec un accès à internet disposant de 3 offres tarifaires pour 20Mo, 50Mo et 200Mo. Des écrans 3D tactiles interactifs en HD sont proposés dans toutes les cabines (diagonales de 28 à 46 cm), « proposant plus de divertissement ». Air Austral met également en place un système « Gate-to-Gate » permettant aux passagers de profiter de leur divertissement préféré dès leur arrivée à bord et jusqu’à leur sortie de l’avion. Tous les sièges de l’avion sont dotés de prises électriques et USB individuelles.

Un deuxième 777-300ER tout neuf est attendu à la mi-novembre, deux 777-300ER plus anciens étant alors sortis de la flotte d’Air Austral ; le troisième en service bénéficiera de son côté d’un réaménagement complet. Outre les trois Triple Sept, la compagnie bénéficiera d’ici la fin de l’année pour le long-courrier de deux 787-8 Dreamliner pouvant accueillir 18 passagers en classe Affaires et 244 en Economie – soit cinq avions au total, d’une moyenne d’âge de 1,3 ans.

Mais ce nouveau pas en avant ne suffit pas au bonheur du PDG d’Air Austral Marie-Joseph Malé, qui a réagi depuis le weekend à l’arrivée de la low cost French Blue entre Paris et La Réunion en juin prochain. Il a confirmé dans le Quotidien qu’il aura « des difficultés » à s’aligner sur les prix du nouveau concurrent. Mais il a aussi tenté de rassurer les salariés, expliquant que la low cost long-courrier « ne sera pas dans la capacité de maintenir une différence de prix suffisamment décisive pour que les clients d’Air Austral désertent sa ligne ». Il veut pour exemple XL Airways entre Paris et Mayotte qui n’a « pas bouleversé la donne », et souligne que les nouveaux avions de la compagnie réunionnaise ont entrainé une baisse des coûts. Mais il reconnait que le vol de French Blue entre Orly et Roland Garros, en Airbus A330-300 puis A350-900 dès sa réception, affectera ce qui reste le principal critère de décision entre l’île de l’Océan Indien et la métropole : le prix. A cent euros près, ses passagers pourraient choisir la low cost.

http://www.air-journal.fr/2016-10-13-air-austral-nouveau-777-300er-et-french-blues-5170949.html

Commentaire(s)

  1. Aurélien

    « Le vol de French Blue entre CDG et Roland Garros »

    Ils opéreront depuis CDG ? Je croyais que c’était Orly

  2. manno

    Bonjour l avenir nous dira .moi je suis très certain que frenchblue trouvera sa place .et la concurrence sera féroce. Le directeur général mark rocher ne pert jamais le temps pour créer un bon produit. Il sait fort que bien ils vont finir par prendre des parts de marché rapidement. Aujourd’hui les voient quoi avant les prix et les e3 equiprestations

  3. « nouveau 777-300ER et French blues »
    Bien le jeu de mot french Blue, french blues ^^

  4. Il sous-estime Air Caraïbes / French Blue comme l’avaient fait AF et SS. Maintenant Air Caraïbes est leader sur l’axe Antilles-Paris. Le Groupe Dubreuil ont 3 qualités: le flair, la patience et la persévérance. French Blue va encore baisser ses prix pour capter une clientèle suffisante pour remplir ses avions et établir sa marque. Ca va surtout faire mal à Corsair et AF au début…mais à moyen-terme Air Austral perdra aussi quelques plumes, à moins que Corsair plie bagage.

  5. A quoi ressemble une classe affaire en 1+3+2 ????

  6. runsbh

    A330 de french blue 3+3+3 pour 11h30 de vol pas pour moi.
    futur a350 3+4+3 C’est une boite remplie de bichique???? 411pax dudreuil va faire aux antilles .

  7. Bonne nouvelle pour Air Austral et surtout pour les GP qui bénéficieront comme à l’accoutumé de surclassements sauvages à la barbe des passagers payants.

  8. @boeingboeing : et alors? Cela gêne qui ?? Les passagers ont le droit de s’acheter un billet business s’ils le veulent. S’il reste des places libres il est tout à fait normal que les employés en profitent. On ne déclassé pas un passager payant pour ça.
    Dans chaque entreprise les employés ont des avantages. Les compagnies aériennes c’est les surclassements. Que ça vous convienne ou non

  9. Il me tarde que norvegian se positionne sur les métropole-la reunion avec leurs 99euros l’allersimple sa clouera le bec a cette gabegie de la famille af corsair AA XL et la dubreuil

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum