Transport aérien : le SNPL appelle à des États généraux

aj_pilotes

Après le rapport de la Cour des Comptes sur le transport aérien en France, dans lequel elle « épingle » le gouvernement le syndicat de pilotes SNPL France ALPA réitère sa demande d’Etats généraux pour adopter une stratégie nationale de compétitivité « inexistante à ce jour ».

Après avoir « suivi avec la plus grande attention » la présentation mercredi dernier au Sénat du Rapport de la Cour des comptes sur le rôle de l’État dans la compétitivité du transport aérien, le Syndicat National de Pilotes de Lignes (SNPL France ALPA) a trouvé « sans surprise » que ce rapport « valide très largement les analyses et les recommandations successives » des travaux déjà entrepris en la matière, et notamment ceux de messieurs Abraham, Bizet, Bocquet et Le Roux. Le syndicat précise dans un communiqué du 17 octobre 2016 qu’il attend en conséquence « que des décisions soient prises lors des débats budgétaires » de cet automne, pour « donner une suite opérationnelle concrète » aux recommandations formulées depuis de nombreuses années. Il note en outre que les travaux de la Cour pointent « directement, et pour la première fois », la responsabilité de l’Etat dans la situation du secteur mais aussi « des actions menées sans logique d’ensemble ni stratégie ».

Dénoncée depuis de nombreuses années par le SNPL, cette « absence de stratégie nationale pour le transport aérien » est clairement identifiée par les juges des Comptes, lesquels rappellent qu’à l’inverse, d’autres pays comme l’Allemagne se sont dotés d’une politique structurée et ambitieuse. Érick Derivry, Président du SNPL France ALPA, déclare : « sur la base de ce constat clair, le SNPL réitère sa demande de convoquer des États généraux du Transport Aérien, associant l’ensemble des parties prenantes (État, Parlement, entreprises, organisations syndicales et patronales) et visant l’adoption d’une stratégie nationale de compétitivité pour le transport aérien, inexistante à ce jour. »

L’abondance de taxes, dont celle dite Chirac, n’est pas mentionnée par le syndicat de pilotes, contrairement à Air France qui en décriait la semaine dernière le montant comme la gestion.

 

http://www.air-journal.fr/2016-10-17-transport-aerien-le-snpl-appelle-a-des-etats-generaux-5171206.html

Commentaire(s)

  1. Dans le milieu concurrentiel du libre échange actuel, il n’y a de stratégie de compétitivité pour le transport aérien national ,donc pour Air France entre autres, que celle qui permet de dégager des profits (même limités) de façon pérenne , sans recapitalisation successive par l’Etat …comme toute entreprise privée qui se respecte … Cela impose que les coûts de production de l’heure de vol , que ce soit en CC , MC ou LC soient adaptés au prix du marché ….Cela passe par un sérieux dégraissage du « Mamouth » au niveau des services généraux du Siège (y compris les placardisées par l’Etat en attente de jours meilleurs) et par la prise de conscience par le SNPL de cesser de penser que les pilotes Air France sont des exceptions et méritent à vie ..et même au delà ,des avantages et des privilèges d’un autre temps .Il y a bien longtemps que les dizaines de milliers de pilotes et de CDB de par ce vaste monde ne se considèrent pas comme des « Dieux du Ciel » qui ont appris à voler aux oiseaux …. façon Saint Exupery , Mermoz ..ou Icare ..

    • Matt

      Bien bien, pourriez vous décrire précisément quels sont les « avantages et privilèges d’un autre temps » ? On parce que on lit ça de partout à longueur de forums, mais j’arrive jamais à avoir la réponse. Peut-être est-ce parce que c’est une chimère. Un pilote AF ne gagne pas plus que les concurrents « major » (LH, et BA par exemple), et moins que dans les ME3, où en plus le logement est payé, et l’impôt déjà déduit. D’ailleurs, Emirates ne signe-t-elle pas des chèques de 100000$ en plus du salaire pour que les pilotes restent 1 an de plus ?
      Et enfin, si vous pensez que les pilotes AF volent moins, enlevez les effectifs des cadres (pléthoriques) et vous comprendrez que des dizaines de pilotes seront arrêtés de vol mi-novembre pour cause d’atteinte de la butée annuelle des heures de vol.

    • Justin Fair

      « le SNPL de cesser de penser que les pilotes Air France sont des exceptions et méritent à vie ..et même au delà ,des avantages et des privilèges d’un autre temps »
      Matt, vous a très bien répondu, je n’insisterais pas bien que moi aussi, j’aimerais bien savoir…

       » Il y a bien longtemps que les dizaines de milliers de pilotes et de CDB de par ce vaste monde ne se considèrent pas comme des « Dieux du Ciel » qui ont appris à voler aux oiseaux … »
      Il y a bien longtemps que les pilotes d’AF ne se considèrent plus comme des « Dieux du Ciel » qui ont appris à voler aux oiseaux … ». Si ce fut un jour réellement le cas, pour quelques-uns peut-être, les pilotes l’ont payé très cher depuis quelques décennies (je ne vous fais pas le détail…).
      Vous les accusez de ne pas évoluer, mais vous même ne faites que ressasser des idées toutes faites d’un temps largement révolu.
      Ps: Saint Exupéry n’a jamais été un « grand » pilote. Mermoz oui mais n’a jamais prétendu « apprendre à voler aux oiseaux » que je sache…

    • L’expression « Dieux du ciel qui ont appris à voler aux oiseaux », pour lesquels se prendraient, selon leurs détracteurs envieux, les pilotes d’Air France, ne produit plus aucun effet autre que la lassitude face à un radotage. On peut certes déplorer légitimement certaines attitudes corporatistes ou égoïstes du SNPL, mais l’outrance de la caricature et l’acharnement malveillant autant qu’inique de certains radoteurs à l’encontre des personnels d’Air France tend surtout à discréditer les médisants. Comme le dit fort justement le dicton: tout ce qui est excessif est insignifiant.

      Air France est une excellente compagnie, qui fournit une qualité de prestation reconnue par l’immense majorité de ses clients internationaux. Ceci ne peut se faire qu’avec des personnels professionnels.

  2. Doudou

    Pour une fois je suis en accord avec ke SNPL.

  3. Fils de CDB AF

    Tres bonne initiative ! Continuer le combat

  4. Le SNPL ne peut pas avoir toujours tort. 😉

  5. Uh là-là là-là! «des actions menées sans logique d’ensemble ni stratégie»
    C’est certain, c’avec ça, La Cour des Contes, elle ne va pas faire fiers les chauvins dans cet forum!

  6. A lire trop vite... - 17 octobre 2016 à 14 h 05 min
    A lire trop vite...

    J’avais cru comprendre que pour sauver le transport aérien français dans sa globalité, le SNPL en appelait… » à des États généreux »!!!!!!

  7. En tant qu’adhérent au SNPL, je ne peux qu’adhérer à cette initiative.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum