Jet Airways: un 777-300ER vers les cinq premières places financières

air-journal_Jet-Airways-777-300ER

La compagnie aérienne va déployer ses Boeing 777-300ER vers « les cinq premières places financières mondiales » avec une offre de services développée dont sa seule Première classe.

Dans son communiqué du 26 octobre 2016, la compagnie privée indienne dont Etihad Airways est actionnaire annonce qu’elle va introduire ses gros-porteurs sur des lignes internationales phares additionnelles, permettant d’améliorer sa capacité à une époque où la demande augmente sur ces secteurs. Les 777-300ER, configurés pour accueillir 8 passagers en Première, 30 en classe Affaires et 308 en Economie, seront déployés entre sa base de Mumbai-Chhatrapati Shivaji et les aéroports de Singapour, Dubaï, Hong-Kong et Londres, proposant « le confort de sa classe First » vers ce qu’elle appelle les cinq premières places financières de son réseau – en plus des vols vers Amsterdam à partir de dimanche.

Jet Airways précise que le déploiement du tout nouvel Airbus A330 et du « fleuron de la marque » le Triple Sept, « avec leurs cabines spacieuses », lui permettra d’offrir « une expérience plus relaxante, confortable et luxueuse aux hôtes voyageant depuis/à destination du Moyen-Orient, d’Asie du Sud-est et d’Europe ». La nouvelle palette de services proposés sur quatre lignes clés sera effective le 30 octobre de Mumbai ou Delhi à Damman ; de Mumbai à Bangkok ; et de Mumbai à Doha. Combinés « à son Indian Hospitality Award, son programme de divertissement en vol et sa cuisine soigneusement sélectionnée », ces services permettront à Jet Airways d’offrir un produit de qualité supérieure qui améliorera son offre globale.

air-journal_jet-airways-777-horaires

Jayaraj Shanmugam, directeur commercial de Jet Airways a déclaré : « Déployer nos gros-porteurs sur les routes internationales phares va permettre de capitaliser sur la demande grandissante de ces secteurs. Relier les 5 centres financiers majeurs avec une offre développée crée une proposition attrayante pour les cadres supérieurs et consolide notre place de compagnie aérienne indienne de référence. » Le choix de Jet Airways d’augmenter sa capacité arrive à un moment où le nombre de voyageurs d’affaires et de loisirs « explose » entre l’Inde – qui possède le développement économique le plus rapide au monde – et l’Europe, le Moyen-Orient et l’Asie du Sud-est. Une fois mis en place, cet éventail de services permettra de proposer « une offre unifiée sur les vols Ouest-Est et vice versa, via l’Inde comme jamais auparavant ».

Membre de Etihad Airways Partners, Jet Airways exploite actuellement une flotte de 117 avions opérant chaque jour plus de 575 vols. Sa flotte est composée de Boeing 777-300ER et 737NG, d’Airbus A330-200/300 et d’ATR 72-500/600 avec une moyenne d’âge de 7,33 ans. Les 67 destinations de Jet Airways couvrent l’ensemble de l’Inde ainsi que les destinations internationales de Abou Dhabi, Amsterdam, Bahreïn, Bangkok, Colombo, Dammam, Dhaka, Doha, Dubaï, Hong Kong, Djeddah, Katmandou, Koweït, Londres (Heathrow), Muscat, Riyad, Sharjah, Singapour et Toronto. Sans oublier Paris-CDG, qu’elle dessert en directe depuis Mumbai depuis 2014 (quotidien cet hiver), des vols accessibles au départ de Nice, Marseille, Toulouse et Lyon en partage de codes avec Air France.

 

http://www.air-journal.fr/2016-10-27-jet-airways-un-777-300er-vers-les-cinq-premieres-places-financieres-5171681.html

Commentaire(s)

  1. Pet

    Ha ha ha!
    Excellente cie au demeurant, JET a un discours ambigû selon qu’elle s’adresse à sa clientèle Indienne ou non,
    Si le msg est destiné au cadre sup de la finance de Mumbai qui a réussi à se faire payer une F par son patron (..à voir..), alors ça claque.
    Si ça s’adresse à l’Occidental financier également, ça tombe complètement à plat
    Nombre de banquiers à Londres ( que je connais mieux)ont zappé la F pour une question d’éthique.
    L’avion n’est plus qu’un moyen de transport ordinaire et rien d’autre.
    Le fantasme de prendre l’air est une chose, le décor vendu par les cies disproportionné, et les cies sont incapables d’assurer le suivi sf en F et un peu en C sur long courrier ( et plutôt Haneda ou Luanda que La Havane).

    Confirmant ce point, la misère du service Pizza d’AF en Y sur moyen courrier.
    Toutes les autres sont aussi mauvaises.

    Le gars qui déboule à Londres de Mumbai étoilé de ses études ds la finance n’existe plusque chez les « marketeux » -parait que ça se dit-, hors sol entre ce qu’on leur demande, ce qu’ils comprennent, et la réalité.

    Encore une fois:le développement de l’Inde est le plus fort du monde. Faut voir d’où on part..

    • Elle est bien bonne celle-là... - 27 octobre 2016 à 15 h 41 min
      Elle est bien bonne celle-là...

      Les Banquiers zapperaient la F pour une question d’ethnique….

      Vaut mieux lire ça que d’être aveugle, mais quand même, faut pas non plus prendre les gens pour des cruches…de l’éthique dans le monde de la banque…j’en ris encore….

      • Pet

        Ethique.
        Je ne vois là rien d’ethNique,mais chacun son truc..
        Si, si.. certains dirigeants de très sérieux établissements bancaires obt une éthique et procèdent comme je l’ai dit.
        Si vous préférez vous prendre pour une cruche, libre à vous.. attention à ne pas prendre un mur, ça risquerait de vous casser. Dommage.

      • Min, je suis d’accord avec vous. De l’éthique dans le monde …….des Bisounours.. Alors dans ce cas je dis OUI !!! 🙂 Plus sérieusement, et désolé, je sais que ce que je vais écrire n’a rien à voir avec l’article, mais comme l’Iran se trouve pas loin, je voulais partager avec vous cette info sur Iran Air, dont ceci; Iran air tiens son premier gros porteur…voici le lien: https://www.youtube.com/watch?v=LNZMrZW3BgI et puis de rajouter de sources sures (employés Airbus et sous-traitants) que les prochains Airbus livrés à Iran Air, seront d’abord les « invendus ». J’ai pensé d’abord aux A380 de Skymark Airline, stationnés depuis belles lurettes à Blagnac, mais seul l’avenir nous le dira. Ps: J’habite à Blagnac et suis ex staff American Airline 🙂 Bonne soirée à tous.

  2. Dakota

    Curieux… le titre de l’article parle des « cinq premières places financières dans le monde » et ne fournit pas la liste… C’est si évident que cela ? Certes, New York et Londres, tout le monde le sait. Et après ? Frankfort et Tokyo ? Et après Hong Kong ? Qui sait ?

  3. Il serait temps que Skyteam mette les bouchers doubles pour intégrer Jet Airways. Cette Alliance ne bouge plus depuis des années.

    Les derniers « entrants » n’ont pas grand intérêt (Aérolineas et autres compagnies mineures et généralement très mal en point)…

    Jet Airways permettrait l’ouverture d’un marché essentiel et en plein croissance, l’Inde, une partie du monde très mal « couverte » par Sky Team.

    Idem pour Virgin qui continue à multiplier les accords stratégiques transatlantiques avec Delta (compagnie fondatrice de Sky Team), en écartant AF-KLM de toutes les négociations. A l’heure où le risque de retrait d’Alitalia est fort, il serait bien que Sky Team anticipe et prenne les devants…

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter