United Airlines : tarif low cost, conversion et report de 61 Boeing 737

air-journal_united-basic-ecomomy

La compagnie aérienne United Airlines annonce la mise en place en 2017 d’un tarif encore plus bas en classe Economie, le Basic Economy ne permettant l’emport en cabine que d’un bagage pouvant être rangé sous le siège. Son plan de croissance à long terme, qui devrait lui permettre d’améliorer ses revenus de 4,8 milliards de dollars d’ici 2020, inclut la conversion 65 Boeing 737-700 en quatre 737-800 et 61 737 MAX supplémentaires – sans date de livraison pour ces derniers.

Afin de « répondre aux besoins des passagers et offrir plus d’options à ceux sensibles aux prix », la compagnie américaine annonce le 15 novembre 2016 la mise en place du nouveau tarif Basic Economy, le plus bas de sa gamme. Les clients bénéficieront toujours de « l’expérience habituelle en classe Economie » avec nourriture, boisson, wifi et divertissement personnel, précise United Airlines avant de détailler les différences : attribution automatique du siège le jour du départ lors de l’enregistrement à l’aéroport, sans garantie que les passagers voyageant en groupe seront assis les uns à côté des autres : embarquement avec le dernier groupe de passagers ; un seul bagage en cabine avec taille limitée afin qu’il puisse être rangé sous le siège ; pas de changement possible ou presque du trajet ; pas de mix possible avec d’autres tarifs sur un aller-retour, ni d’upgrade en Premium ou classe Affaires, ni de combinaison avec les vols en Economie sur d’autres compagnies aériennes ; le voyage interligne est interdit. United Airlines souligne que certaines dispositions sont amendables selon le niveau d’appartenance aux programmes de fidélité

Selon la compagnie de Star Alliance, ce nouveau tarif bénéficiera aux passagers mais aussi à ses employés, « en simplifiant le processus d’embarquement » puisque moins de bagages devront être placés dans les compartiments. La directrice commerciale Julia Haywood explique que les clients ont exprimé leur envie de « plus de choix, exactement ce qu’offre Basic Economy » en proposant des prix bas « en même temps que l’expérience de voyager sur notre fantastique réseau avec les services à bord ». La concurrence avec les low cost n’est pas évoquée… United Airlines continuera à proposer sur ses vols intérieurs les produits Economy, Economy Plus et Domestic First Class ; sans oublier à partir du 1er décembre, la nouvelle classe Affaires Polaris sur les routes internationales (une nouvelle Premium est également à l’étude).

air-journal_United-Airlines-777-300ER-rainbow-closeLe plan stratégique d’United Airlines porte sur tous les segments de son activité : optimisation du réseau (avec renforcement des lignes intérieures) et du management des revenus, maintien du contrôle sur les coûts unitaires (augmentation hors carburant de 3,3 à 4,4% l’année prochaine et de 1% par an jusqu’en 2020), diminution du temps au sol entre deux rotations ou amélioration des performances de ponctualité – et signature du dernier accord d’entreprise encore en négociation, celui des techniciens.

On retiendra surtout l’évolution des commandes de monocouloirs : United Airlines va reporter pour une période indéfinie la livraison des 61 Boeing 737 commandés au premier trimestre. Elle précise que sa commande originale de 65 737-700 a été convertie en quatre 737-800 livrables l’année prochaine, les 61 autres étant oubliés au profit des 737 MAX (on ne sait pas lequel) dont la date de livraison reste à déterminer. Ces changements permettront à la compagnie de « tirer avantage de l’efficience en carburant » des monocouloirs remotorisés – mais aussi de réduire ses dépenses en capital de 1,6 milliard de dollars. United Airlines a d’autre part accepté d’acheter 24 Embraer 175 qui devaient être pris en leasing chez l’avionneur brésilien ; ils seront loués aux compagnies régionales opérant sous l’ombrelle United Express.

air-journal_United Airlines 737-700 vol

http://www.air-journal.fr/2016-11-16-united-airlines-tarif-low-cost-conversion-et-report-de-61-boeing-737-5172675.html

Commentaire(s)

  1. B737-700..

    Les fameux 65 B 737-700 dont Boeing avait arraché la commande en baissant ses prix bien en dessous du prix de revient, et donc en créant une belle perte pour lui meme sur ce contrat ( ce sont les analystes financiers américains qui suivent le titre Boeing qui l’ont dit à l’épique en montrant leur mécontentement sur ce contrat…), dans l’unique but de couper une aile du programme CSerie canadien vers lequel UA penchait……
    Sans effet notoire sur le CSerie puisque quelques semaines plus tard c’est Delta qui en a commandé un beau paquet ( Boeing n’a pas pu rejouer le meme coup sur le 737-700 avec Delta car les fameux analystes veillaient par anticipation)…
    Si maintenant à l’occasion de cette modification dans la commande de UA pour 61 B737Max à livraison indéterminée Boeing en profite pour ajuster financièrement son contrat avec UA pour un nouveau montant plus conforme au prix de ces 61 B737 Max, alors Boeing n’aura peut être pas perdu au change….

    Sauf que apres ce coup la, le 737-700 est et reste toujours scotché dans la panade question carnet de commande…

  2. Il est temps pour Boeing de donner un grand coup de balai sur son avenir encombré de vieux avions que l’on modernise à l’infini rien que pour les actionnaires. Il faut un nouveau souffle car plusieurs concurrents sont à la veille de prendre leur part du marché.

    • titanium

      Je pense que c’est ce qu’ils sont en train de préparer en douce

    • A330-200

      +1000

      Attention vous prenez des risques ici sur ce forum a rappeler que les Boeing sont de conception très ancienne. Le 737 (1966),le 767 (1982),777 (1994),747 (1969).

      En réalité la seule innovation est le fireliner , quand airbus a sortie durant les 20 dernières années un avion révolutionnaire A380 et l A350 une réussite sans oublié que si on regarde un peu plus loin La famille A320 (1988) a marqué une rupture technologique.

  3. kimi

    meme chose pour l airbus A319

  4. La boite de pandore est ouverte… Avec l’obligation de placer la valise sous le siège, on se rapproche de plus en plus du bagage payant en cabine! Je me demande ce qu’en pensera la législation européenne, puisque tout supplément non optionnel doit être incorporé au prix. Or, les effets personnels sont-ils non optionnels? Peut-on voyager sans aucune bagage? Avec un petit sac sous le siège, passe encore. Mais sans aucun sac? J’en doute.

  5. Pourtant, pour les compagnies USA, il ne serait pas nécessaire de ressembler à certaine con-sœurs européenne dans la caisses « bétaillère »!

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum