Alitalia arrive à Cuba, préparerait des licenciements

air-journal_alitalia-777-200er-reflet

La compagnie aérienne Alitalia inaugure mardi sa nouvelle liaison entre Rome et La Havane, quatrième nouveauté long-courrier de l’année. Une nouvelle restructuration est en vue, qui pourrait la voir supprimer jusqu’à 2000 postes et réduire sa flotte de monocouloirs.

A partir du 29 novembre 2006, la compagnie nationale italienne propose deux vols par semaine entre sa base à Rome-Fiumicino et l’aéroport de La Havane-José Marti, opérés en Boeing 777-200ER « récemment réaménagé » et pouvant accueillir 30 passagers en classe Affaires, 24 en premium et 239 en Economie. Les départs sont programmés mardi à 10h35 (arrivée à 16h30) et samedi à 14h35 (arrivée à 20h30), les vols retour quittant Cuba respectivement à 18h30 (arrivée le lendemain à 10h30) et à 22h30 (arrivée le lendemain à 14h30). Alitalia est en concurrence directe sur cette ligne avec Blue Panorama, qui dessert également La Havane depuis Milan et se pose dans six autres aéroports cubains (Meridiana et Neos ne desservent l’aéroport José Marti que depuis Milan).

La compagnie de l’alliance SkyTeam propose sur cette route une promotion au départ de Paris jusqu’à mercredi soir, pour des voyages jusqu’au 16 juin 2017, avec un aller-retour à partir de 595 euros TTC. Lors de l’annonce de la route vers Cuba, le CEO d’Alitalia Cramer Ball expliquait les vols vers La Havane « sont une nouvelle confirmation de la stratégie d’Alitalia visant à bâtir un réseau intercontinental offrant aux Italiens des opportunités de voyager plus loin, que ce soit pour les loisirs ou les affaires » ; la compagnie soulignait que Cuba est depuis longtemps une destination touristique populaire pour les vacanciers italiens, et fait de plus en plus partie des itinéraires des navires de croisière. La capitale cubaine est la quatrième nouveauté long-courrier d’Alitalia en 2016, après Santiago du Chili, Mexico et Pékin.

Détenue à 49% par Etihad Airways, Alitalia opérait dans le cadre de son programme été 2016 vers 97 destinations, dont 27 en Italie et 70 à l’international, pour un total de plus de 4400 vols hebdomadaires. Mais ce même actionnaire pousserait à une nouvelle restructuration afin de rétablir sa rentabilité : selon des sources citées par Arabian Business, entre 700 et 2000 postes seraient menacés, soit un sixième de ses effectifs, et 20 Airbus de la famille A320 pourraient être cloués au sol en conséquence de la suppression de routes non profitables en Italie ou sur le moyen-courrier. Alitalia resterait encore déficitaire pendant deux ou trois ans malgré ces coupes sombres, ajoutent les sources, alors qu’elle s’était engagée il y a deux ans à un retour aux bénéfices dès l’année prochaine (elle perdrait aujourd’hui un demi-million d’euros par jour). Ni elle ni son actionnaire n’ont commenté cette information ; la prochaine étape de son plan industriel, pour laquelle rien n’est arrêté, doit être bientôt dévoilée.

http://www.air-journal.fr/2016-11-28-alitalia-arrive-a-cuba-preparerait-des-licenciements-5173253.html

Commentaire(s)

  1. L’eternel recommencement mais cette fous ci il n’y aura plus de sauveteurs! Ce sera ou reussir ou disparaitre ( ou devenir une sorte de low cost d’Etihad….). Dommage…….

  2. Quand certains reprochaient à AF/KL de laisser diluer sa participation au lieu de rajouter des fonds.
    Heureusement qu AF/KL a laissé EY se débattre avec cette compagnie !!!

  3. Kenzi

    C’est surtout AF qui a saboté Alitalia en bouffant tout le LC vers CDG et laissant AZ des miettes… Et après avoir réussi son coup…AF cède a etihad…

    • Ou comment re-ecrire l'histoire à sa sauce.... - 28 novembre 2016 à 11 h 12 min
      Ou comment re-ecrire l'histoire à sa sauce....

      Vous pouvez nous remettre en mémoire ce qu’était exactement ( escales, fréquences…etc…) le reseau LC d’AZ au moment de son rapprochement avec AFKLM, et ce qu’il a continuer à être avec AFKLM?… Ça aiderait à relativiser fortement ce que vous dites…

    • Pet

      Ha ha ha! Ben voyons..
      AZ a tjrs été présente sur le LC avant l’entrée d’AF.
      Il y a pt être qques sérieux pbs de gestion chez AZ qu’il conviendrait de traiter, indépendamment d’EYAFKL.

  4. loloboyer

    Dès l’ouverture de son HUB à MXP, Alitalia a perdu de l’argent ! Je me demande même si a un moment de son existence elle en a gagné… . Une boite au fonctionnement « d’état » qui pourra se reformer un jour ? Maintenant c’est évident qu’il y a aujourd’hui trop de personnel… à Linate « lounge » 5 personnes pour accueillir les quelques pax…

  5. Je ne suis pas d’accord concernant etihad la compagne a visiblement compris que le meilleur moyen que Alitalia soit rentable il faut redorer l’image de cette compagnie . Je suis sûr qu’elle est en passe de réussir la nouvelle classe affaire magnifica est un exemple donc il donne le ton italien et l’image de l’Italie etihad est assez proche de ce pays les nouveaux uniformes d’etihad sont italien je ne dirais pas la même chose pour air Berlin qui va être sans doute être englouti dans le low cost et le charter avec TUI
    Alitalia un mélange d’hospitalité du golf et le raffinements à l’italienne Bonne chance Alitalia

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter