Crash en RDC: deux rescapés

Deux des cinq personnes à bord ont survécu à l’accident d’un appareil de la compagnie aérienne Tracep Congo, qui s’était écrasé lundi peu avant son atterrissage en République Démocratique du Congo.

L’Antonov 28 de la compagnie congolaise de transport de fret avait décollé lundi matin 30 janvier 2012 avec cinq personnes à bord de l’aéroport de Bukavu – Kavumu dans la province du Sud-Kivu (est du pays) en direction de Namoya, s’écrasant dans la forêt à une dizaine de kilomètres de son point d’arrivée. Selon un responsable de l’aéroport de Bukavu, le pilote russe et son copilote indien ont trouvé la mort dans le crash, ainsi qu’un passager, un autre membre d’équipage et une passagère sortant indemne de l’épave.

Aucun détail sur les raisons de l’accident n’a été avancé, des responsables provinciaux ayant simplement mentionné le mauvais temps sur la région.

Comme toutes les compagnies du pays, Tracep Congo figure sur la liste noire de l’Union Européenne, les accusations allant de l’absence de vérification des licences de pilotes au manque de rigueur dans l’entretien d’un parc aérien généralement trop vieux. Tracep Congo avait déjà perdu un avion il y a deux ans, causant la mort de ses deux pilotes. Le dernier crash important en RDC remonte à juillet 2011, quand un Boeing 727 de la compagnie privée Hewa Bora Airways s’était écrasé près de l’aéroport de Kisangani, faisant 83 morts dont 79 passagers.

En 2011, 25 catastrophes aériennes avaient été dénombrées dans lesquelles 497 passagers et membres d’équipage avaient trouvé la mort, soit une victime pour 7,1 millions de personnes transportées, ce qui en faisait l’année la plus sûre du transport aérien.

http://www.air-journal.fr/2012-02-02-crash-en-rdc-deux-rescapes-543702.html

Commentaire(s)

  1. Christophe Colomb - 26 mai 2012 à 15 h 15 min
    Christophe Colomb
    Publié le 26 mai 2012

    Comme cela n’intéresse pas beaucoup de monde, on n’en parle pas, et il n’y a jamais eu de commission d’enquête. C’est cela aussi la RDC.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter