Le 3 janvier 1920 dans le ciel : Sadi-Lecointe retente sa chance pour remporter la Coupe Deutsch de la Meurthe

air-journal-joseph-sadi-lecointe-1924

Histoire de l’aviation – 3 janvier 1920. Après une interruption en raison de la Première Guerre mondiale, la Coupe Deutsch de la Meurthe, épreuve de vitesse remportée par l’aviateur couvrant le parcours Saint-Germain-Senlis-Meaux-Melun-Saint-Germain, soit 190 kilomètres, le plus vite possible, revient sur la scène aéronautique.

Quatre aviateurs se sont inscrits pour disputer cette édition 1919-1920 : Rost sur monoplan Gourdou-Leseurre (180 chevaux), Bernard Barny de Romanet sur biplan Nieuport (300 chevaux), Leth Jensen sur monoplan Nieuport (180 chevaux) et enfin, Sadi-Lecointe qui, pour sa part, prendra les commandes d’un appareil biplan SPAD-Herbemont à moteur Hispano-Suiza affichant une puissance de 300 chevaux.

Au 3 janvier 1920, c’est Sadi-Lecointe qui est bien parti pour remporter le trophée, ayant pris la tête du classement depuis octobre 1919, en couvrant le trajet imposé en 45 minutes et 20 secondes. Espérant améliorer sa performance, Sadi-Lecointe reprend le chemin des airs ce 3 janvier 1920, délaissant son biplan SPAD-Herbemont pour un Nieuport NiD.29V. Au terme de 42 minutes et 53 secondes 4/5 de vol, le circuit est bouclé. Sadi-Lecointe a bien été plus rapide que lors de son autre tentative, mais l’écart n’est pas assez important pour une homologation, il faut en effet une différence d’au moins 10 % pour que la performance soit enregistrée !

http://www.air-journal.fr/2015-01-03-le-3-janvier-1920-dans-le-ciel-sadi-lecointe-retente-sa-chance-pour-remporter-la-coupe-deutsch-de-la-meurthe-5125087.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter