Qatar Airways : A350 à Philadelphie, promo en France

air-journal_Qatar_Airways_A350-900 in_flight_4

La compagnie aérienne Qatar Airways a choisi comme première destination américaine de son Airbus A350-900 l’aéroport de Philadelphie, où il se posera en janvier prochain avant de partir en mars vers New York et vers Boston. En France, elle propose jusqu’à demain des tarifs exceptionnels vers le Moyen-Orient, l’Afrique et l’Asie-Pacifique

Compagnie de lancement de la famille A350XWB, la compagnie nationale qatarie a annoncé son déploiement à partir du 1er janvier 2016 tous les jours entre sa base à l’aéroport de Doha-Hamad International et Philadelphie, sixième métropole des Etats-Unis et une « ville-clé pour les voyageurs d’affaires comme de loisirs ». Pas de concurrence directe ou indirecte sur cette route pour Qatar Airways, qui proposera alors des départs de Doha tous les jours à 1h05 (arrivée 7h30) et des retours de Philadelphie à 10h15 (arrivée le lendemain à 6h50). Le PDG de Qatar Airways Akbar al Baker souligne dans un communiqué que sept compagnies du Fortune 1000 sont basées à Philadelphie, mais que tous ses passagers américains pourront « faire l’expérience de l’avion le plus jeune du monde ». L’A350-900 remplacera sur cette route un Boeing 777-200LR, et apportera un gain de capacité de 9% ; rappelons qu’il est configuré pour accueillir 36 passagers en classe Affaires (1+2+1) et 247 en classe Economie (3+3+3), soit 283 places au total.

Les A350-900 de Qatar Airways s’envoleront ensuite le 1er mars 2016 vers New York-JFK, et le 16 mars vers Boston-Logan (nouvelle destination lancée ce jour là), avec dans chaque cas une rotation quotidienne. Rappelons que la compagnie de l’alliance Oneworld inaugurera aussi le 1er janvier sa nouvelle liaison vers Los Angeles, puis le 1er juillet une autre vers Atlanta. Aujourd’hui, elle propose 47 vols par semaine vers les Etats-Unis avec des rotations quotidiennes vers New York (plus une deuxième en mars 2016), Washington, Chicago, Houston, Dallas-Fort Worth et donc Philadelphie, plus cinq vols par semaine vers Miami.

Les deux premiers A350-900 de Qatar Airways avaient été déployés vers Francfort en janvier et mars dernier, le troisième venant de s’envoler à destination de Singapour; les 4e et 5e exemplaires l’y rejoindront pour assurer d’ici mi-août les trois rotations quotidiennes, puis ce sera au tour de Munich fin octobre (un puis deux vols quotidiens). Outre les 43 A350-900 commandés dont 10 devraient avoir été livrés à la fin 2015, elle attend également 37 A350-1000, modèle dont elle sera aussi compagnie de lancement.

air-journal_qatar airways tailsEn France, Qatar Airways a d’autre part lancé une nouvelle offre de tarifs exceptionnels jusqu’au 3 juin, pour des voyages jusqu’au 31 mars 2016 « ce qui permet aux voyageurs de bénéficier d’une grande période de voyage pour profiter de ces tarifs exceptionnels ». Elle propose à ses passagers de bénéficier de tarifs promotionnels vers de nombreuses destinations au Moyen Orient, en Afrique, ou en Asie Pacifique dont Singapour, permettant ainsi de vivre une nouvelle expérience de vol à bord du nouvel A350 XWB.

Exemples de tarifs en classe Economique à partir de :

Bangkok : 495 € TTC

Jakarta : 470 € TTC

Hanoï : 480 € TTC

Perth : 980 € TTC

Phuket : 520 € TTC

Osaka : 565 € TTC

Tokyo : 490 € TTC

Kuala Lumpur : 435 € TTC

Hô-Chi-Minh Ville : 530 € TTC

Singapour 550 € TTC

Les voyageurs peuvent réserver leurs vols sur le site qatarairways.fr et dans toutes les agences de voyages. Cette offre est valable dans la limite des places disponibles et soumise à conditions ; voir les termes et conditions s’appliquant à cette offre au moment de la réservation.

http://www.air-journal.fr/2015-06-02-qatar-airways-a350-a-philadelphie-promo-en-france-5144976.html

Commentaire(s)

  1. Pépère
    Publié le 2 juin 2015

    Ce n’est plus de la promo, c’est de la vente en dessous du prix de revient,
    A ces tarifs, ils volent à perte, considérant que la période n’est pas limitée à qques semaines, mais va jusqu’à la fin de la saison d’hiver.
    Autrement dit, malgré les piaillements des aficionados, QR commence à avoir des pbs de remplissage conséquents, casse ses px pour remplir ses zincs achetés en pagaille, donc sans réel projet pérenne.

    • Chris_DXB
      Publié le 2 juin 2015

      Cela s’appelle du Yield Management, cher ami.
      Cette classe de prix est appliquée à un très faible nombre de sièges par vol (3 à 5 % peut-être). Et une fois le remplissage atteint, cette classe ferme et passe à la catégorie supérieure. Il s’agit d’un prix d’appel Marketing. Cela permet de faire des campagnes de pub, de susciter l’intérêt du consommateur et de distinguer le Produit, de se faire citer sur multitude de supports (comme Air Journal) ou d’apparaître en bannière sur tous les sites de voyages. Et tout cela à peu de frais au regard du volume de sièges en question et du retour sur investissement que l’intérêt suscité rapporte sur les classes supérieures. Stratégie classique utilisé par toute l’industrie du Transport à plus ou moins grande échelle.

    • Je crois que le commentaire de pépère semble orienté,comment determine t il que la promo est en dessous du prix de revient ? Une compagnie aérienne n est pas obligée de mettre toute une capacité de sieges en promo,peut il donner le nombre de sièges sur le total des sièges qui seraient en promo? Sur quelles données se base t il pour affirmer que le taux de remplissage est à la peine ?

    • Pépère
      Publié le 2 juin 2015

      Bon. J’éspère que je vivrai assez longtemps pour voir tout ça. Cher ami Chris, ça, je le sais. 3 sièges par zinc etc.. L’astuce tient au fait qu’il ne s’agit pas que de qques sièges mais d’une promo qui en suit une autre non stop incluant tte l’année en cours jusque fin mars 016.
      Tout cela à peu de frais.. Pour attirer la clientèle vers les classes supérieures. Un type qui voyage pour son job va rationaliser son déplacement et pas s’amuser à compter les bannières cliquées par son voyagiste. Le chemin le plus court sera préféré pour son gain de temps et l’efficacité qu’on en tire. On n’est pas en balade.
      Patrice, mon propos pt vs sembler orienté, mais si l’on voit l’évolution du nombre de pax et l’ouverture de lignes, l’augmentation des pax ne suffit pas à remplir et gagner de l’argent.
      Bons vols

  2. @chris-dxb. Merci pour cette fine analyse sur le yield management .N’ayez pas peur de ceux qui portent des robes blanches et en même temps à chacun son tour !

  3. dakota
    Publié le 3 juin 2015

    Je ne connais le taux de remplissage des « zincs » de QR qu’en tant que simple pax mais il semble aller de « bon » à « très bon ». Ceci dit les campagnes de pub se suivent à un rythme très serré et je ne connais pas une seule autre compagnie qui détermine des plages de voyages aussi longues en promo. Et qui fait aussi souvent que QR l’offre « partez à deux, un seul paie son billet » (l’autre ne paie que les taxes) ?

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter