L’Europe autorise le rachat d’Aer Lingus par IAG

aj_aer lingus a350

La Commission européenne a officiellement donné son feu vert au projet d’acquisition de la compagnie aérienne Aer Lingus par le groupe IAG, en échange de certaines conditions dont la cession de cinq paires de slots à l’aéroport de Londres-Gatwick.

Dans son communiqué du 14 juillet 2015, l’exécutif européen précise que l’autorisation donnée au groupe formé de British Airways, Iberia et Vueling de racheter la compagnie nationale irlandaise est subordonnée au respect de deux engagements : cinq paires de créneaux horaires par jour doivent être libérées à l’aéroport de Londres-Gatwick « pour permettre à des compagnies concurrentes d’accéder plus facilement aux liaisons Londres – Dublin et Londres – Belfast », et Aer Lingus « doit continuer d’acheminer des passagers en correspondance vers les vols long-courriers des compagnies concurrentes à partir de Londres-Heathrow, Londres-Gatwick, Manchester, Amsterdam, Shannon et Dublin ». Margrethe Vestager, commissaire européenne chargée de la politique de concurrence, a fait à ce sujet la déclaration suivante: « en obtenant des concessions importantes des compagnies aériennes, la Commission a fait en sorte que les passagers continuent d’avoir le choix entre plusieurs compagnies à des prix compétitifs après le rachat d’Aer Lingus par IAG. Les cinq millions de passagers qui empruntent chaque année les lignes reliant Dublin et Belfast à Londres auront la possibilité de choisir entre plusieurs transporteurs aériens solides. Nous protégeons également les passagers qui prennent des vols en correspondance entre l’Irlande et le reste du monde ».

IAG avait déjà appris vendredi dernier que Ryanair avait approuvé l’offre de reprise des 29,8% du capital d’Aer Lingus qu’elle détient, le gouvernement irlandais (25% du capital) ayant déjà donné son accord. Toutes ces décisions seront présentées au vote des actionnaires jeudi lors de l’assemblée générale d’Aer Lingus, valorisée à 1,3 milliards d’euros par l’offre d’IAG.

La Commission européenne précise qu’IAG « s’est engagée à conclure des accords avec des compagnies aériennes concurrentes qui exploitent des vols long-courriers au départ de Londres-Heathrow, Londres-Gatwick, Manchester, Amsterdam, Shannon et Dublin pour qu’Aer Lingus continue à acheminer des passagers en correspondance vers ces vols ». Les passagers auront donc toujours la possibilité d’utiliser des compagnies aériennes autres qu’IAG lorsqu’ils transiteront par ces aéroports, notamment sur la liaison Heathrow – New York, Gatwick – Las Vegas, Manchester – Orlando, Amsterdam – Singapore, Shannon – Chicago et Dublin – Chicago. Ces engagements « répondent de manière appropriée à tous les problèmes de concurrence relevés par la Commission. Celle-ci est donc parvenue à la conclusion que l’opération envisagée n’entraverait pas de manière significative le jeu d’une concurrence effective dans l’Espace économique européen (EEE) ou une partie substantielle de celui-ci ».

air-journal_IAG-British-Iberia-Vueling

http://www.air-journal.fr/2015-07-15-leurope-autorise-le-rachat-daer-lingus-par-iag-5147253.html

Commentaire(s)

  1. gerald

    L’ Europe qui s’était fermement opposée à la prise de controle d’AerLingus par Ryanair a accepté celle de British et ses cousins IAG

    il faut croire que celle ci ne présentait pas les mêmes risques sociaux et de distorsion de concurrence !

    cet article résumait bien cette problèmatique http://www.air-journal.fr/2015-06-29-vente-aer-lingus-iag-presente-des-concessions-a-leurope-5146397.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter