WestJet met en place des contrôles de sécurité accélérés pour certains passagers

air-journal_WestJet-737-800-new

La compagnie aérienne low cost canadienne WestJet a annoncé la mise en place du programme TSA Precheck, qui permettra un contrôle accéléré au PIF, notamment par une fouille moins intrusive pour ses  « invités de confiance » qui partent d’un aéroport des États-Unis.

Quand ils utilisent l’une des voies de contrôle réservées, les membres de TSA Precheck peuvent garder leurs chaussures, leur ceinture et leur manteau léger pour passer au scanner. Les ordinateurs portables et liquides peuvent quant à eux rester dans le bagage de cabine, permettant d’accélérer le passage au poste de contrôle de sécurité passagers.

« Nous sommes heureux d’offrir le programme TSA Precheck à nos invités et de faciliter leurs voyages transfrontaliers », a indiqué Ed Baklor, premier vice-président, expérience-invité de WestJet. « Faisant partie d’un vaste éventail de commodités s’adressant au marché des affaires, cette nouvelle méthode de contrôle intelligente plaira aux voyageurs d’affaires assujettis à des contraintes de temps et aux invités qui se déplacent constamment. »

Les voyageurs admissibles au programme TSA Precheck comprennent les citoyens du Canada membres de NEXUS ; les citoyens et résidents permanents des États-Unis membres de NEXUS, de SENTRI, de Global Entry ou de TSA PreCheck.

Dans un premier temps, les invités admissibles de WestJet devront se procurer une carte d’embarquement à un comptoir des services aux invités WestJet ; cependant, les options libre-service seront améliorées en 2016, précise le communiqué de la compagnie low cost.

http://www.air-journal.fr/2015-10-10-westjet-met-en-place-des-controles-de-securite-acceleres-pour-certains-passagersg-5151664.html

Commentaire(s)

  1. Vincent

    « un contrôle accéléré au PIF » : ça ne s’invente pas !

  2. pour ses « invités de confiance »

    Il serait temps que Air-Journal cesse d utiliser des traducteurs automatiques car, en général, celui qui est « invité » ne paye pas, ce qui n est pas le cas ici !!!

    Par ailleurs, ce pré contrôle est réservé aux passagers ayant un passeport canadien ou américain donc pour nous européens, cette information ne nous facilitera pas le passage du PIF américain.

    • Altitude

      @Yan. Vos sautez rapidement aux conclusions sans validation. Westjet réfère à ses passagers comme des invités (guests) depuis des années, à l’instar d’autres compagnies comme Hawaiian ou comme c’est souvent le cas dans les hotels, spas et restautants. Ce sont les mots utilisés dans la version française du communiqué de presse émis par l’entreprise.

      La définition de invité/inviter/invitatiion selon Larousse n’implique pas l’invité ne paye pas.

  3. Yan: pensez vous que vous seuls européens lisez air journal? Sortez donc de votre nombrilisme.

  4. Il faudrait cesser de considérer Westjet comme étant une compagnie low cost. Les taxes fédérales exorbitantes empêchent tout réel low cost au Canada.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter