L’offre Hop! Air France en tête d’un classement Flight-report sur les vols domestiques en France

air-journal_HOP 72-600 Toulouse

Selon un classement de Flght Report basée sur la moyenne  des  notes de confort,  service,  divertissements,  équipage  et  ponctualité  attribuées  aux  compagnies aériennes par les internautes de Flight-Report sur leurs récits pour  des voyages effectués ses 12 derniers mois (décembre 2014 – novembre 2015), Hop! Air France arrive en tête malgré une refonte de ses services proposés (suppression alcool fort, viennoiserie du matin…), devant la low cost easyJet et Volotea.

Air France utilise sa filiale régionale HOP! née en 2013 de la fusion de Brit Air, Regional et Airlinair pour ses opérations domestiques au départ de Roissy Charles de Gaulle (CDG) et Orly (ORY), mais également pour les vols inter-régions. Nouveauté depuis le mois d’octobre 2015 : l’ensemble des vols domestiques du groupe sont passés sous pavillon HOP!.  Développement du rail, low-cost, libéralisation du voyage en autocar : la rude concurrence que subit dans le secteur aérien a conduit progressivement HOP!  Air  France  à  revoir  sa  stratégie.  C’est  donc  dans ce  cadre qu’ont été décidées un certain nombre de mesures visant à rationaliser l’offre à bord.  Depuis le 25 octobre 2015, la refonte touche différents domaines :  viennoiseries du matin aujourd’hui disparu , proposition d’une madeleine unique en sachet et  suppression de l’offre d’alcools forts sur l’ensemble des vols domestiques.

Interrogés sur cette refonte, les 51% des internautes la juge « regrettable », même si celle-ci n’influera pas sur  leurs  habitudes  de  voyages.  Pour  la  grande  majorité  en  effet,  la  position  de  leader  de  la  compagnie tricolore sur les marchés inter-régions, mais aussi les fréquences et le programme de fidélité associé en font un challenger redoutable face à la concurrence.  Chiffre notable : 90% des passagers ayant  un  statut  Elite  Plus  de  l’alliance  SkyTeam  jugent  « important » l’accès à un salon avant leur vol !

Toutefois, pour un quart des internautes interrogés, la frontière avec les compagnies aériennes low-cost n’est plus qu’un écran de fumée. De fait, toutes les mesures permettant de gagner des revenus annexes ont été empruntées à ces  nouvelles  compagnies :  choix  du  siège,  bagage  payant,  miles  non-systématiques  etc.  Si  29%  des internautes ne voient plus de différences avec le modèle à bas coût, 24% affirment que ce type de refonte par le bas pourrait les détourner vers la concurrence, notamment le train.

air-journal_HopLa qualité de service  d’Air  France  et de  sa filiale  HOP! est pourtant plébiscitée sur Flight-Report avec une note moyenne de 7,4/10. Mais au-delà de l’évolution de la qualité de service, dont on ne mesure pas encore l’impact au niveau de la notation, c’est le positionnement d’avions régionaux confortables qui porte ce résultat. Si les  Airbus  ont des  sièges  non-inclinables  sur  la  totalité  du  réseau  domestique,  ce  n’est  pas  le cas  des Embraer,  Bombardier,  et  ATR,  qui  conservent  des  sièges  particulièrement  confortables  ainsi  que  des configurations cabines allégées avec seulement 4 sièges de front. 

Air-Journal-Etude Flight Report

air-journal_easyJet A320neoDeuxième  au  classement, la note d’EasyJet se chiffre à 7,2/10. Les sièges ont un modèle proche de celui d’Air France puisqu’ils ne s’inclinent pas, mais le pas entre les rangées est bien plus réduit. Cela dit le tarif est en adéquation,  les  revenus annexes  sont  assumés,  et la  prestation  à bord inexistante ne  pourra  pas être progressivement réduite. C’est donc le rapport qualité/prix qui est le facteur essentiel de cette note. 

©Paul Marais-Hayer

©Paul Marais-Hayer

La compagnie espagnole Volotea est un nouvel acteur à prendre très au sérieux sur le marché domestique français, surtout compte tenu de sa vocation de compagnie inter-régionale. Les Boeing 717 vieillissants mais appréciés qu’elle  exploite  lui  permettent  d’obtenir la note honorable de 7,1/10, ce qui la place en troisième position  sur  le  podium.  La  compagnie  a  cependant  passé  commande  de  monocouloirs  après  d’Airbus,  ne cachant plus dorénavant ses ambitions de développement. 

aj_ryanair b737-800 2Près d’1 point derrière on retrouve Ryanair. La première compagnie européenne ne sera jamais choisie pour le  confort  de  ses  avions,  des  Boeing  737,  mais  bien  pour  ses  tarifs  et  son  réseau  en  toile  d’araignée : l’antithèse du hub ! Sa note générale reste cependant au-dessus de la moyenne avec 6,3/10, la politique de prix qu’elle pratique permettant de combler le déficit de confort qu’elle assume sans complexe. 

air-journal_vuelingPour finir,  Vueling se  place en dernière position avec une note  de   5,8/10. Les Airbus  de la famille A320 qu’elle exploite ont pourtant la réputation d’être plus confortables que les Boeing de Ryanair.  Le nombre de Reports  qui  lui  sont  consacrés  ira  probablement  croissant  à  mesure  que  la  compagnie  continuera  son développement en France, ce qui ne manquera pas d’arriver compte tenu des nombreuses commandes qui sont en cours chez l’avionneur européen : pas moins de 120 monocouloirs.

La guerre fait rage sur le réseau aérien métropolitain. Si la bataille des prix est rude pour HOP! Air France, c’est le critère de l’efficacité que les passagers jugeront désormais. Les annonces de la compagnie régionale sont nombreuses et l’engouement de la part des passagers fait peu de doute. Preuve en est que malgré les déceptions récurrentes, une majorité de passagers continueront de voler sur ses lignes.  Quel dommage de tirer les prestations vers le bas et de réduire l’écart avec les low cost, conclut le rapport de Flight-Report.

Lancé en mars 2011, Flight-Report.com est la référence pour les récits et avis détaillés et illustrés de voyageurs en avion. Avec plus de 6 000 membres inscrits et 10 600 récits le site est devenu en 4 ans une source fiable, indépendante et illustrée pour les amoureux et les professionnels du voyage aérien.  Flight-Report est un site communautaire : ce sont ses membres qui créent les contenus (les « reports » et les commentaires) et attribuent les notes.   Flight-Report.com dispose d’une visibilité importante et d’un très bon référencement. Le site est également suivi par plusieurs milliers d’abonnés et de fans sur les réseaux sociaux.

http://www.air-journal.fr/2015-12-26-loffre-hop-air-france-en-tete-dun-classement-flight-report-sur-les-vols-domestiques-en-france-5155621.html

Commentaire(s)

  1. Pas mal de copier un site Internet quand on n’a pas d’idée d’articles hein ? Mais c’est bête, j’ai le souvenir d’avoir lu la même chose sur le site de Flight Report… Vous auriez pu au moins faire l’effort de réécrire/résumer tout ça…

  2. un plus de 3000 h de vol - 26 décembre 2015 à 10 h 38 min
    un plus de 3000 h de vol

    HOP! HOP! HOP! Hourra….

  3. C’est sûrement pas grâce aux ATR bruyants et en rade tous les 4 matins !!!
    Toute la Com se fait autour de ces bouses, alors il y a qu’une vingtaine d’ATR sur plus de 80 avions …
    Ils feraient mieux de mettre en avant les E JET et CRJ autrement plus confortables et surtout plus fiables !

  4. Félicitation à Hop et Air France pour toutes les réformes mises en œuvres!!

    Vive Air France!!

  5. Franckie V

    Classement bidon publié sur un site bidon.

    • C’est surtout votre commentaire qui est bidon, vous devriez voir ce site avant de parler… Il ne fait que référencer des voyages que les gens racontent, impossible de faire plus précis.

    • C’est vous qui etes bidon. Flight Report est un excellent site et REEL car il rassemble des commentaires de voyageurs apres des vols dans le monde entiers. On ne peut pas faire plus réel que cela car c’est le feedback REEL de voyageurs REELS et pas celle d’un cabinet d’étude de marche bidon subventionne par une compagnie aériennes. Si il y a un site a suivre et consulter régulièrement c’est celui la !!! A mon sens c’est LE site de reference pour s’informer sur une compagnie aérienne, aéroport, ligne, etc… avant de voyager.

  6. romainB

    Etude interessante qui montre malgrè tout que la différence d’appréciation est faible entre Easyjet et Hop . Si Easyjet continue son développement en France avec des nouvelles lignes ( je pense à marseille) et si Hop réduit le service comme elle le fait la différence ne se jouera plus qu’en fonction du tarif et de l’horaire. Plutot donc que de baisser ses couts salariaux Hop rabaisse le niveau des prestations ! pas très orienté client tout ca d’autant plus que Volotea commence à faire un carton sur la facade ouest du pays.

    • Comment affirmer n'importe quoi quand on sait pas... - 26 décembre 2015 à 12 h 29 min
      Comment affirmer n'importe quoi quand on sait pas...

      Rien que dans le monde des PNC, les systemes de rémunération ont été revus…à la baisse, et, à travail égal, un PNC HOP gagne aujourd’hui 30% de moins qu’avant…
      C’est pas une baisse des coûts salariaux, ca???????

  7. Easy va envoyer au tapis tout ça..
    Pas de soucis!!!

  8. Et Volotea va s’occuper du reste..
    Mais il leur restera des supers lignes desservies en ATR 42 au départ de Bergerac!!!
    Ahahahahahahah..

  9. juju

    L’ATR est un très bon avion qui se vend très bien partout dans le monde !
    Alors après , on aime ou on aime pas cet avion , c’est un autre débat !
    Ensuite le site « Flight Report » donne des avis de voyageurs et n’a pas pour vocation de privilégier telle ou telle compagnie !

  10. Pet

    Sans doute la dernière année où AF mène encore la danse.

  11. James

    De beaux et difficiles efforts mais la concurrence reste très sérieuse. Easyjet est un modèle d’efficacité mais ne doit pas devenir leader avec une sorte de monopole autrement leurs prix risquent de grimper. Avec easyjet, business is business. Seule une seine concurence tire les services vers le haut et les prix vers le bas

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum