Trafic Aéroport de Toulouse : +2,0% en 2015

air-journal_Air France easyJet Toulouse©Philippe Garcia

L’aéroport de Toulouse-Blagnac a enregistré l’année dernière 7,67 millions de passagers, un trafic en hausse de +2,0% par rapport à 2014. Les low cost y représentent désormais 29% du trafic.

Avec très exactement 7.669.064 passagers accueillis au total pendant l’année 2015, le trafic de l’aéroport toulousain présente deux visages : sur les vols réguliers, la croissance était de +2,5% (7,425 millions de voyageurs), tandis que les vols charter ont reculé de -8,2% (203.903 voyageurs). Le nombre de passagers en transit était en recul de 25% à 39.222. Sur les lignes intérieures (+3,0%), Paris reste la première destination régulière depuis Toulouse et représente 72,1 % du trafic national régulier et 43,2 % du trafic régulier total. Si la ligne vers Paris-Orly est relativement stable (-0,5%) avec 2.318.015 passagers, celle vers Paris-CDG affiche une forte croissance (+7,3%), avec 887.437 passagers. En région, la ligne la plus fréquentée reste Toulouse-Lyon avec 358.354 passagers, suivie de Lille (199.905 passagers) et de Nantes (193.695 passagers).

Le trafic international régulier est en hausse de +1,5%, avec 2.982.079 passagers. Dans l’espace Schengen, le trafic enregistre une croissance de 5,3%, avec 1,75 million de passagers ; la ligne la plus fréquentée est Toulouse – Amsterdam avec 240.136 passagers, tandis que le Toulouse – Athènes enregistre la plus forte progression (+72,9%), suivie par les lignes sur Amsterdam (+17%), Francfort (+9,2%), Séville (+8,4%), Venise (+3%), Barcelone (+2,1%) et Bruxelles (+2%). Hors Schengen, le trafic international régulier est en léger repli (-1,6%) malgré une nette progression sur Londres-Heathrow (+9,5 %). L’Afrique du Nord, de son côté, enregistre également un recul (-5,5%), non compensée par les bons résultats sur Oran (+3,6%) et Alger (+3,3%).

Avec 2.212.114 passagers (+10,6%), le segment low cost représente 29 % du trafic de la plateforme. EasyJet reste la première compagnie à bas coût de Toulouse-Blagnac, avec 1,94 million de passagers enregistrés ; la seconde compagnie aérienne est Volotea avec 75.075 passagers.

Le nombre de vols internationaux affrétés est en net recul (-8,8%) par rapport à l’année 2014. Cependant, on note cette année encore une forte augmentation du nombre de voyageurs vers les Canaries (+19,5%), avec 33 081 passagers enregistrés.

Le trafic fret et poste a diminué en 2015, avec 61.168 tonnes traitées pendant l’année (-0,4%). Des résultats qui s’expliquent notamment par une baisse du trafic postal (-4,3%) et du fret express (-1,2%). Le fret constructeur enregistre, quant à lui, une légère augmentation (+0,9%). En 2015, le trafic des vols commerciaux a reculé par rapport à l’année précédente, avec 80.526 mouvements d’avions enregistrés. Au global, le nombre de mouvements a donc une nouvelle fois baissé (-2,2%) avec 91 921mouvements.

Les 15 premières compagnies régulières en 2015 :

Air France : 2.831.613 passagers
easyJet : 1.940.197
HOP! Regional : 450.752
Lufthansa : 412.50 2
British Airways : 257.161
KLM : 208.371
Iberia : 167.473
Brussels Airlines : 135.408
Air Algérie : 97.227
TAP Portugal : 82.532
Germania : 81.990
Royal Air Maroc : 78.751
Turkish Airlines : 75.861
Volotea : 75.075
Aigle Azur : 71.391

http://www.air-journal.fr/2016-01-14-trafic-aeroport-de-toulouse-20-en-2015-5156527.html

Commentaire(s)

  1. GLLOQ

    Quel dommage que Toulouse ne veuille toujours pas de relations directes avec les USA et les EMIRATS! Elle va se faire damer le pion par Bordeaux, c’est sûr!

    • D’où sortez vous pareille ineptie? Avez-vous déjà vu un aéroport qui refuse l’ouverture d’une ligne? Pour ce qui est de New-York, toute une opération de lobbying est en place pour réclamer cette ligne. Mais je vous signale que Lyon n’est pas encore parvenu à maintenir une ligne sur New-York. pourquoi ce serait plus facile à Toulouse?
      Quant à la ligne sur Dubaï, Emirates est demandeur, mais l’attribution des droits de trafic est de ressort de l’Etat, plutôt réticent, et nullement de la direction de l’aéroport.

    • Bien dit. J’pense aussi à un Toulouse-Tokyo 4 fois par jour en a380…Franchement j’dis ouais.

    • avant de se faire ratraper par Bordeaux y a Bale/mulhouse qui se rapproche a grand pas de TLS..Plus que 500 000 pax d’avances..

  2. Airbid

    Si l’on ajoute Gatwick à Heathrow, Londres est la 2eme ligne de l’Aeroport après Paris. Comment AF a t elle pu abandonner cette destination?

    • BAW attire les touristes/businessmen toulousains vers Londres, et le monde entier (avec son hub), ainsi que les touristes/businessmen londoniens ou même du monde entier vers Toulouse = du monde
      EasyJet attire les touristes/businessmen désirant voyager par cher entre les deux villes = du monde

      Air France ne peut attirer que les touristes/businessmen désirant voyager entre Toulouse et Londres, mais ne peux pas alimenter de hub (elle n’en a pas à Toulouse, et non les 3 destinations estivales ne font pas de TLS un hub pour AF). C’est peu de passagers, difficile de tenir sur une telle ligne.

      Air France pourrait éventuellement lancer un Lyon-Londres, mais même là ça sera dur à tenir

  3. bimbo

    a-t-on retrouvé l’investisseur disparu?

  4. Avant New York ou tataouine, c’est la Chine qui aura des lignes directes.
    Et aucune compagnie française n’en sera.
    Bravo le gouvernement qui a vendu l’aéroport de TLS aux Chinois.

    Les conséquences : les Chinois vont faire du pognon et aucun bénéfice pour la France.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum