Le 21 janvier 1912 dans le ciel : L’armée pleure la mort de Boerner

air-journal-aviateur-lieutenant-boerner

Histoire de l’aviation – 21 janvier 1912. En ce dimanche 21 janvier 1912, l’armée française déplore la mort d’un membre de ses rangs, à savoir le lieutenant aviateur Boerner qui vient, à seulement 30 ans, grossir la liste des victimes de l’aviation : un décès qui intervient deux jours après sa chute en aéroplane.

En effet, le vendredi 19 janvier 1912, alors qu’il effectuait un vol au-dessus de l’aérodrome de la Vidamée, évoluant dans les airs à 300 mètres de hauteur, l’aviateur Boerner, titulaire du brevet de pilote depuis le 11 décembre 1911, s’écrasait brusquement au sol, suite à un double cabrage de son appareil. Une chute violente qui a entraîné l’embrasement de l’aéroplane, brûlant une bonne partie du corps de l’infortuné militaire.

Si le samedi, son état de santé inspirait un peu d’espoir, l’aviateur n’ayant aucune fracture et n’ayant jamais perdu connaissance, la vie va finalement le quitter en ce dimanche ; sa famille, le colonel Hirschauer et le lieutenant Leclerc étant à ses côtés quand il s’est éteint. Brûlé sur tout le côté droit, il n’a pas survécu à ses blessures…

 

http://www.air-journal.fr/2016-01-21-le-21-janvier-1912-dans-le-ciel-larmee-pleure-la-mort-de-boerner-5155485.html

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter