Suppressions de postes en vue chez Iberia ?

air-journal_Iberia A350-900 new look

La compagnie aérienne Iberia se prépare déjà à lancer une nouvelle vague de suppressions de postes, après avoir trouvé un accord en 2014 avec les syndicats pour en supprimer 1427 chez les pilotes et dans le personnel au sol.

Il reste « de la place pour 462 suppressions de postes supplémentaires » dans le plan de départs volontaires qui doit prendre fin en 2017, a déclaré le président de la compagnie nationale espagnole Luis Gallego le 14 mars 2016, ajoutant que ces postes pourraient être dégagés d’ici la fin de l’année. Une fois ce PDV achevé, il lancera des négociations avec les syndicats pour une nouvelle fournée de suppressions de postes, les volontaires devant a priori être trouvés chez les employés les plus proches de la retraite. Il n’a fourni aucun détail sur les secteurs d’activité concernés.

La réduction des coûts est la raison donnée pour ces nouvelles mesures de la compagnie de l’alliance Oneworld, qui avait déjà subi une cure d’austérité sans précédent lors de sa fusion en 2011 avec British Airways pour former le groupe IAG (depuis rejointes par Vueling et Aer Lingus). A la fin de l’année dernière, Iberia comptait 16.564 employés contre près de 18.000 en juillet 2014, un précédent plan de restructuration ayant déjà abouti à supprimer 3100 postes.

Rappelons que fin février, Iberia affichait pour l’année 2015 un bénéfice opérationnel de 247 millions d’euros, une marge opérationnelle de 7% et un bénéfice net de 155 millions d’euros ; son chiffre d’affaires a augmenté de 11,6% par rapport à 2014, ses capacités en SKO de +10,2%, et son coefficient d’occupation s’est établi à 81,1% (+2,5 points). La recette unitaire a gagné +1,3% (« stable en euros » selon IAG).

http://www.air-journal.fr/2016-03-16-suppressions-de-postes-en-vue-chez-iberia-5159604.html

Commentaire(s)

  1. CALIFORNIA974
    Publié le 16 mars 2016

    la réduction des couts , toujours la meme litanie histoire d’en gagner un peu plus , l’europe se meurt !!

  2. Epau
    Publié le 16 mars 2016

    L’europe va crever de ça c’est clair. C’est le jeu de la chaise musicale. On veut pas payer d’impots en Espagne car c’est trop cher alors on recrute sur contrats bidons a Singapour, en Thailande, en Irlande. Sans que ca n’ait aucune valeur juridique, morale ou que ca reflète une quelconque contrainte opérationnelle… Aucune entrprise ne paye plus aucun impôt. Le top management se gave à 3 ou 4 pendant que le reste des boîtes trimme. Les impôts de monsieur tout le monde augmentent, on vient vous parler d’austérité, de réductions de coûts en tout genre, relaxe des contraintes du droit du travail. C’est le puit sans fond. Ne serait-ce qu’en France on vous parle du capitalisme ultra-libéral américain alors que les américains avec la chape de la supervision fédérale contrôle beaucoup plus le système. L’Europe c’est la casserole percée et corrompue au possible avec à sa tête le plus gros blanchisseur de fraude fiscale européen, l’ex-tête du Luxembourg. Bravo l’Europe!

  3. Vraiment???
    Publié le 16 mars 2016

    Un programme de réduction des coûts,vraiment????

    A moins qu’il ne s’agisse d’un programme d’augmentation des bénéfices…voire d’un programme d’augmentation des dividendes versés aux actionnaires……

  4. Pet
    Publié le 16 mars 2016

    On ne peut vanter les résultats brillants d’IAG et feindre de s’offusquer de la saignée opérée dans la gestion des coûts.
    Brâmer à la perte de l’Europe avec des envolées lyriques et bon factuelles est alors contradictoire.

  5. Publié le 16 mars 2016

    Depuis plusieurs années ibéria supprime son staff dans toutes ses escales européennes triste!
    Résultat plus aucun représentant en cas de problème, personne pour prendre des décisions et s’occuper des clients.Seulement des sous traitants qui en cas de problème nous demande d’appeler Madrid qui le plus souvent est injoignable!
    Dommage j’aimais bien cette compagnie mais maintenant je préfère les concurrents qui ont pour certains un vrai service client en cas de pépins ! !
    Même à orly le comptoir vente ibéria à disparu alors que le comptoir vueling est toujours là!
    Compagnie à éviter qui devient low cost !

  6. nico777
    Publié le 16 mars 2016

    Capitalisme à donf!!! Tu que ça reste du volontariat ça va…

  7. Vous avez avec le modèle IAG de ce qui va bientot se passer chez AF.
    On arrête pas le progrès..

    • Quoi?: Erik de Nice supporte AF??? - 17 mars 2016 à 9 h 23 min
      Quoi?: Erik de Nice supporte AF???
      Publié le 17 mars 2016

      Ainsi Erik de Nice voit dans AF une entreprise qui va  » bientôt » engranger des bénéfices records, offrir une QdS reconnue et une politique commerciale lui convenant: comme il le dit lui- meme: Vous avez ve le modèle IAG ce qui va bientôt se passer chez AF……
      Et c’est Erik de Nice qui vous le dit!! Lui- meme, en personne!! Si si si!!!

  8. Iberia est devenue une filiale low cost de British Airways, mais aux tarifs d’une compagnie traditionnelle haut de gamme. Triste déchéance pour cet ancien fleuron du transport aérien espagnol, qui était la référence pour les vols entre l’Europe et l’Amérique latine.

  9. Publié le 17 mars 2016

    Ne vous inquiétez pas la France est sur le même chemin on y arrive très rapidement et pas seulement dans métiers de l’aviation. La difference c’est que les patrons ainsi que les dirigeants travaillent main dans la main, les besogneux que nous sommes on y va en ordre dispersé, vous voyez qui va gagner !

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum