Un Boeing 777-300ER pour TAAG Angola Airlines

air-journal_TAAG-Angola-777-300ER

La compagnie aérienne TAAG Angola Airlines a pris possession de son quatrième Boeing 777-300ER, qui sera déployé vers le Portugal.

Dans un communiqué du 2 mai 2016, l’avionneur américain annonce l’arrivée à l’aéroport de Luanda-Quatro de Fevereiro du nouveau Triple Sept de la compagnie nationale angolaise, après un voyage non-stop de 8709 milles nautiques (14.015 kilomètres) depuis Everett dans l’Etat de Washington. TAAG Angola Airlines mettra le 777-300ER en service le 2 juin vers Lisbonne-Portela, qui bénéficiera alors de deux vols quotidiens. L’avion est aménagé pour accueillir 12 passagers en Première, 56 en classe Affaires et 225 en Economie.

Le président de la compagnie Peter Hill rappelle que les Triple Sept sont « l’épine dorsale » de sa flotte long-courrier (elle a aussi trois 777-200ER), et la livraison de mardi signifie que TAAG est le plus grand opérateur de cette famille dans le sud de l’Afrique, « offrant aux passagers une expérience de vol sans pareille sur les routes internationales ».

TAAG Angola Airlines opère également cinq 737-700, sur un réseau comptant 31 destinations dont seulement deux en Europe : Lisbonne donc et Porto. L’aéroport de la capitale angolaise est également desservi par Air France, British Airways, Brussels Airlines, Iberia, KLM, Lufthansa et TAP Portugal depuis le Vieux continent (il accueille aussi les avions de Royal Air Maroc, Arik Air, Emirates Airlines, Ethiopian Airlines, Kenya Airways ou South African Airways entre autres).

http://www.air-journal.fr/2016-05-04-un-boeing-777-300er-pour-taag-angola-airlines-5162454.html

Commentaire(s)

  1. Publié le 4 mai 2016

    Certains de ses avions ne sont pas sur listes noires?

  2. Publié le 4 mai 2016

    Elle opere aussi un 737-200 mr le journaliste

  3. TIM
    Publié le 4 mai 2016

    293 sièges ?
    C’est la capacité d’un -200ER.
    Je trouve que TAAG exagère le nombre de sièges première et affaire surtout pour une destination comme l’Angola.

    • Publié le 4 mai 2016

      Je pense qu’ils sont bien placés pour connaître leurs propres besoins en la matière.

      Il s’agit quand même de leur 4ème 777, ce n’est pas non plus comme si ils n’avaient aucune expérience à ce sujet.

    • Ground OPS VP EY - 4 mai 2016 à 12 h 24 min
      Ground OPS VP EY
      Publié le 4 mai 2016

      L’Angola est un pays en plein boom économique et les classe C et F qui sont toujours pleines.
      TAAG a tout à fait raison de configurer ses avions comme ça. Ils vont avoir une rentabilité haute sur ces lignes.

    • L ‘ Angola est une destination essentiellement business, très tournée vers le pétrole et le gaz, dont beaucoup off-shore…même si ces derniers sont bon marche aujourd’hui, ça n’en reste pas moins source de trafic aérien à haute recette unitaire…Puis il y a toute la reconstruction du pays après la guerre d’il y a quelques années: je sais, elle est loin maintenant, mais ç’est justement pour cela que le pays aujourd’hui totalement pacifié est en pleine reconstruction..Quasiment aucun marché de tourisme sur cette destination à ce jour encore…mais ça viendra, un jouir!!

    • Publié le 4 mai 2016

      Avez vous déjà pris l’avion pour l’Angola pour affirmer cela! N’avez vous jamais remarqué que les 02 vols AF se font avec des B777-300ER dont les classes affaires sont bien fournies en nombre de siège!!!
      Que dire de British Airways dont les différentes configuration des B777 mettent l’avant sur des classes affaires également bien fournies!!!

  4. banania
    Publié le 4 mai 2016

    C’est plusieurs dizaines de minutes de gagnées par rapport aux a330 de tap portugal

  5. Nom
    Publié le 5 mai 2016

    N’oubilez pas que l’Angola fourni aussi les plus beaux diamants jaunes du monde donc je penses qu’ils s’ en foute des coi aux touristes bedonnant de pernauld ricard.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter