South African Airways teste le biocarburant au tabac

@Bob Adams

@Bob Adams

La compagnie aérienne South African Airways et sa filiale low cost Mango ont effectué vendredi deux vols alimentés en partie par du biocarburant, les Boeing 737-800 reliant Johannesburg au Cap.

Marquant à la fois le « premier vol commercial vert en Afrique » et le centième anniversaire de Boeing, les deux vols du 15 juillet 2016 ont transportés quelques 300 passagers entre l’aéroport de Johannesburg-OR Tambo et Le Cap. Les 737-800 utilisaient pour l’occasion un mélange de 30% de biofuel à base de « Solaris », un plant de tabac sans nicotine produit par Sunchem, raffiné par AltAir Fuels et fourni par SkyNRG. South African Airways « s’est engagée dans la voir du développement durable, et ce vol souligne les projets audacieux que nous menons pour protéger et préserver notre environnement tout en créant des opportunités pour le développement économique de notre peuple », a déclaré dans un communiqué le CEO par intérim Musa Zwane. Il se dit fier de rejoindre le groupe de compagnies aériennes globales s’étant engagées à « voler plus propre », telles qu’Air France-KLM, Lufthansa, SAS Scandinavian Airlines, Delta Air Lines, United Airlines, Cathay Pacific etc.

La compagnie de Star Alliance et Boeing ont commencé à coopérer sur « l’aviation durable » en 2013, et le Projet Solaris a vu le jour l’année suivante – le premier à développer du biocarburant à base de tabac, dont la croissance « sur des terres agricoles sous-utilisées » est axée sur les fleurs et les graines (et non les feuilles comme pour l’industrie des cigarettes). Les deux partenaires ont également mis en place l’initiative SASFI (Southern Africa Sustainable Fuel Initiative), qui vise à assurer à long terme l’approvisionnement en biocarburant de South African Airways et d’autres utilisateurs dans la région.

Plus de 2500 vols commerciaux alimentés en partie en biocarburant ont été effectués de par le monde depuis 2011, selon Boeing.

air-journal_South African Airways biocarburant

http://www.air-journal.fr/2016-07-18-south-african-airways-teste-le-biocarburant-au-tabac-5166429.html

Commentaire(s)

  1. un plus de 3000 h de vol - 18 juillet 2016 à 10 h 22 min
    un plus de 3000 h de vol

    çà va sentir le tabac froid dans les aéroports ! A quand une catégorie d’aéroports pour avions non fumeurs seulement !
    Heureusement le Biocarburant est « dénicotinisé »….mais quand même!

  2. Bételgeuse

    Ou en est le biocarburant aviation ? Qu’en est t’il des tests en cours .. la communication sur ce sujet n’est pas violente il me semble

  3. Une chose certaine, ce procédé va faire un tabac!

  4. L’avantage écologique des « biocarburants » restant encore à démontrer, s’agissant, sauf erreur, d’une agriculture industrielle intensive sans aucun rapport avec la filière « bio »…

    • Pet

      L’exemple de l’alcool de canne au Brésil n’est pas du tout écologique ( terres dévastées, comme souvent ici)
      L’effondrement des cours du pétrole en font un carburant encore moins rentable.
      Donc maintenant, on récupèrera les mégots derrière SAA. Même soupe médiatique: ça évite de parler d’une situation désastreuse de l’économie dans ces pays.

    • Vincent 69

      SHÔGUN va être fou de rage, je suis d’accord avec lui, et même d’accord avec PET !

      Les biocarburants n’ont de bio que le nom.

      Tout cela reste de la communication de type … enfumage.

  5. jacques

    c’est donc pour cette raison que j’ai vu un avion fumer beaucoup au décollage du Cap !!!!!!

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter