Nigeria : Arik Air suspend ses vols pendant 24 heures

air-journal_Arik Air 737-800

La compagnie aérienne Arik Air a annoncé mardi la suspension immédiate de tous ses vols, ses contrats d’assurances n’ayant pas été renouvelés dans les délais. Le trafic a repris hier, après avoir laissé des milliers de passagers en souffrance dans les aéroports d’Afrique.

Après Aero Contractors et First Nation Airlines, Arik Air est la troisième compagnie du Nigeria à suspendre ses activités depuis le début de l’année, conséquence directe de la crise économique sans précédent qui frappe le pays depuis la chute des cours du pétrole. Dans son communiqué du 14 septembre 2016, elle annonce la reprise des vols pour 11h00 grâce à « la régularisation des documents nécessaires au renouvellement de ses assurances », tout en demandant au public d’ignorer les accusations de factures de carburant non payées (Arik Air rappelle toutefois que la pénurie actuelle de fuel d’aviation au Nigéria a un impact sur toutes les compagnies aériennes du pays). La compagnie avait expliqué mardi la suspension de tous ses vols par l’attente de l’approbation du renouvellement de ces documents, approbation qui avait été « retardée par le week-end férié » de quatre jours marquant la fin de l’Aïd.

Basée à l’aéroport de Lagos-Murtala Muhammed, la première compagnie nigériane a donc commencé à transporté les milliers de passagers bloqués un peu partout sur le continent depuis mardi. Son directeur adjoint Ado Sanusi interrogé par RFI, expliquait hier rencontrer « des problèmes à Cotonou et à Douala. Et aussi à Libreville. Nous faisons en sorte de déployer nos ressources afin de restaurer ces passagers ». Le dirigeant affirmait que « nous ferons de notre mieux pour prendre en charge tous ces passagers et nous assurer qu’ils pourront avoir un vol durant ces 24 heures », tout en reconnaissant qu’Arik Air a « perdu gros » en annulant tous les vols mardi. Ce jeudi matin, tous les vols de la compagnie au départ de Lagos sont affichés en vert, y compris ceux vers Londres, Abidjan ou Dakar.

La récession constatée depuis le deuxième trimestre au Nigeria aussi eu un impact sur les vols des compagnies étrangères vers Lagos : United Airlines a mis fin le 30 juin à son unique ligne vers l’Afrique, Iberia n’opère plus depuis Madrid, et Emirates Airlines a suspendu l’une de ses deux rotations quotidiennes en provenance de Dubaï. L’aéroport Murtala Muhammed  est également desservi par Air France-KLM (qui utiliserait régulièrement des avions plus petits), British Airways, Lufthansa, Meridiana (une nouvelle venue depuis cet été) ou Turkish Airlines entre autres.

air-journal_Arik Air A330-200

http://www.air-journal.fr/2016-09-15-nigeria-arik-air-suspend-ses-vols-pendant-24-heures-5169412.html

Commentaire(s)

  1. Venezuela, Nigeria, Angola,Algérie …et Pays du Golfe , le maintien du cours du pétrole au tiers de sa valeur d’il y a 3 ans ( 35 Dollars le Baril au lieu de 105 ) obère très fortement les pays producteurs …dont les économies sont exsangues ….ce qui profitent bien sûr à contrario aux pays importateurs de pétrole….mais pour combien de temps ? Dès que le cours du pétrole retrouvera son niveau historique ce sont de nouveau les compagnies européennes qui n’auront pas profité de ce répit pour s’adapter à la concurrence qui seront en grand danger ….

  2. Ground Ops VP EY

    Ce sont les pays du golfe qui ont mis le prix du baril sous pression pour destabilisé les autres pays producteurs plus dépendant.
    Venezuela, Angola, etc.

  3. Le Nigeria est producteur de pétrole depuis des décennies, crise ou pas les pénuries de carburant se succèdent dans ce pays qui pourrait être le plus riche d’Afrique. Entre chaos et corruption à tous niveaux, il n’y a rien à en espérer.
    Quant à Arik, même son de cloche: quand ce n’est pas les assurances, ce sont les redevances aéroportuaires ou les agents de Handling qu’ils oublient de payer… En fait c’est avant tout une politique délibérée de cette Cie: ne pas payer jusqu’à l’épreuve de force.
    Avis aux lecteurs qui feraient du business avec cette Cie: ne fournissez aucun service ni aucune marchandise AVANT qu’un contrat soit signé, avec paiement à l’avance!

  4. roupettes de lapins - 16 septembre 2016 à 7 h 51 min
    roupettes de lapins

    Arik:
    Salaires des pilotes jusqu’à 3 mois de retard…..malgrès un contrat un mois on un mois off tous partent.
    Bien dommage car elle a tout pour réussir en devenant la seule compagnie du pays ; mais au niveau management… grosse lacune.

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter