France – Chine : nouvel accord aérien bilatéral en vue ?

air-journal_air-france-50-ans-en-chine

Les autorités françaises et chinoises vont discuter d’un nouvel accord aérien bilatéral, qui pourrait voir augmenter le nombre de vols entre les deux pays. Air France ne verrait pas la chose d’un bon œil.

Selon La Tribune, des négociations entre les directions de l’aviation civile française (DGAC) et chinoise (CAAC) doivent se tenir d’ici la fin de l’année 2016, la seconde souhaitant une augmentation des routes et/ou fréquences accordées aux compagnies aériennes. Le premier accord avait été signé en 1966 et avait été revu plusieurs fois jusqu’à 2011, rappelle le site économique, accordant des droits de trafic pour 50 vols passagers par semaine et 18 vols cargo, répartis à parts égal entre les transporteurs de chaque pays. Air France reste la seule compagnie française à proposer des vols vers la Chine (malgré les projets d’Aigle Azur, ou la permission accordée à Air Austral), tandis que dans l’autre sens Air China, China Eastern Airlines, China Southern Airlines et Hainan Airlines atterrissent à Paris-CDG.

Mais les attentats en Europe et particulièrement en France ont freiné la demande du tourisme chinois (-19% sur le trafic des sept premiers mois de l’année entre Chine et France selon La Tribune), tandis que les capacités entre l’Europe et la Chine ont augmenté de 15% malgré un contexte économique général maussade. Et Air France, qui fête ce mois-ci le 50e anniversaire de sa présence en Chine, est financièrement fragile et risque de ne pas avoir les moyens de mettre en place le même nombre de nouvelles liaisons que celles réclamées par les transporteurs de l’Empire du Milieu. La compagnie nationale française, leader avec KLM entre l’Europe et la Chine avec 15% de parts de marché, pourrait adoucir la pilule grâce à un atout : elle est membre de l’alliance SkyTeam comme Xiamen Air et surtout China Southern et China Eastern, avec qui le groupe franco-néerlandais est en coentreprise depuis 2010 et 2012 respectivement.

Rappelons que le groupe Air France-KLM propose 90 vols hebdomadaires reliant les hubs de Paris-CDG et d’Amsterdam-Schiphol à neuf destinations en Grande Chine : Pékin, Chengdu, Guangzhou, Hangzhou, Hong Kong, Shanghai, Wuhan, Xiamen et Taipei (132 au total pour les six membres de SkyTeam, les cinq citées ci-dessus et China Airlines à Taïwan).

http://www.air-journal.fr/2016-09-16-france-chine-nouvel-accord-aerien-bilateral-en-vue-5169475.html

Commentaire(s)

  1. Pet

    Mais bien sûr il y aura un accord..ça ca chicaner, mais ce sera fait.
    Peut on simplement envisager de récuser un tel marché?

  2. Les Chinois ne sont pas des japonais et jamais il ne laisseront échapper l’énorme manne financière que représente la somme de tous les voyages que s’apprêtent à faire les Chinois en France dans les 10 années qui viennent, à une Compagnie étrangère.
    Et la France acceptera « l’accord » sans sourciller, croyez-moi, de nombreuses ventes d’Airbus à la clef peuvent motiver et ce n’est pas quelques protestations par ci, par là qui changeront la donne..
    C’est écrit d’avance.

  3. Hollande et son pote d Ena Pdg Air France valideront l accord….Janaillac fera un ultime Pdv en 2017 puis sous traitance totale!Sauf que les magouilles et irrespect des socialos auront des conséquences aux présidentielles dans 7 mois!

  4. mc

    Ces négociations seront-elles l’occasion d’ouvrir des liaisons Province-Chine ?
    Nice, et Lyon, en rêvent… Sur Lyon, les derniers chiffres de l’aéroport Saint-Exupéry tablent sur 80.000 passagers sur Lyon-Pékin ou Lyon-Shanghaï (plus tourisme sur Pékin, plus affaires sur Shanghaï). Cela sera-t-il suffisant pour qu’une compagnie chinoise tourne ses regards ailleurs que vers Roissy ?

  5. En tout cas que ca soit les créneaux Lyon,Nice ou Marseille voir touilouse,en plus des aeroiports bradés notre Compagnie Nationale va disparaître….La garantie de l emploi à AF est garantie jusqu au 30 juin 2018…apres…..

  6. Et les grèves PNT ou PNC ne changera pas le plan de Janaillac pote de Hollande.Il a annoncé une low-cost long courier AF….les personnels au sol AF sont en voie de disparition àvec PDV chaque année…..le tour des PNC et PNT arrivent….il restera à AF que les long courriers sur certaines lignes….le reste low cost àvec salaire low cost

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum