Airbus : premier A320neo pour Avianca et A350 en Chine

air-journal_Avianca_Brazil_A320neo

Airbus a livré hier son premier A320neo à la compagnie aérienne Avianca Brasil, qui en a commandé 62. Après plusieurs reports, la tournée de son A350XWB en Chine devrait finalement se dérouler du 29 octobre au 8 novembre.

La filiale brésilienne du groupe aérien Avianca a annoncé le 13 octobre 2016 avoir reçu à Toulouse le premier de ses 62 Airbus A320neo, le deuxième appareil de ce type en Amérique du sud mais le premier équipé de moteurs CFM International Leap-1A. Equipé de la cabine SpaceFlex, cet appareil peut accueillir 165 passagers en une classe (contre 162 pour les A320 déjà en service). Frederick Pedreira, président d’Avianca Brasil qui est basée à l’aéroport de Sao Paulo-Congonhas, déclare dans un communiqué qu’elle est « motivée par l’innovation. Nous essayons toujours de regarder vers l’avenir, en anticipant les dernières tendances pour offrir le meilleur produit possible à nos clients. » Il rappelle que sa compagnie de Star Alliance a été la première en Amérique du Sud à offrir l’accès à internet à bord. Avianca Brésil exploite la flotte « la plus jeune d’Amérique latine » avec une moyenne de 3,7 ans d’âge. Rafael Alonso, président d’Airbus pour l’Amérique latine et les Caraïbes, ajoute que l’A320neo « contribuera à transformer et moderniser la flotte d’Avianca Brésil, alors qu’elle améliore son efficacité et réduit son ‘impact environnemental ». Devenue cliente d’Airbus en 2010, elle exploite actuellement quinze A318, quatre A319 et 29 A320, plus un A330F pour le cargo ; outre les A320neo, elle attend les livraisons de six A330-200 et dix A350-900.

Rappelons que le premier A320neo d’Amérique du sud, livré en aout à LATAM Airlines Brazil, est lui équipé de réacteurs Pratt & Whitney Pure Power PW1100-JM.

air-journal_Airbus A350 MSN2 carbonAirbus a d’autre part détaillé la tournée de démonstration en Chine de son A350-900 MSN2 « Carbone » : elle débutera le 29 octobre, avec des apparitions à Zhuhai (pour le salon aéronautique où il fera des vols de démonstration), Haikou, Pékin, Shanghai, Guangzhou et Chengdu, avant de s’achever le 8 novembre. L’appareil, l’un des cinq utilisés lors des essais de certification et l’un des deux équipés d’une cabine (42 places en classe Affaires, 210 en Economie), sera piloté par un équipage Airbus. L’avionneur européen rappelle dans son communiqué que China Eastern Airlines a commandé vingt A350-900 en avril dernier, Air China en attend dix à partir de 2017, et le mois dernier Sichuan Airlines a signé une lettre d’intention pour quatre A350-900. La Chine « est l’un des marchés du transport aérien connaissant la plus forte croissance », selon Airbus qui y fournit « la moitié des avons de plus de 100 places en service » ; l’industrie aéronautique du pays a en outre fait « d’importantes contributions dans le développement et la construction de l’A350 », dont 5% des pièces sont produites en Chine

Airbus avait enregistré fin septembre 810 commandes pour la famille A350XWB, 41 étant entrés en service chez neuf clients à cette date. L’avionneur a d’autre part diffusé une nouvelle image de nuit de son A350-1000 « Carbone », équipé de ses moteurs.

air-journal_airbus-a350-1000-carbon-rollout

http://www.air-journal.fr/2016-10-14-airbus-premier-a320neo-pour-avianca-et-a350-en-chine-5170994.html

Commentaire(s)

  1. Encore des A350 en Asie Voila une bonne nouvelle, ca va compenser l’aveuglement des japs envers le 787 qui leur a poser tellement de soucis mais qui lui restent fidèles..

  2. Commentaire vraiment déplacé,on appelle ça le libre marché.

    Airbus et Boeing on chacun leurs forces et faiblesses, laissez donc les exploitants faire leurs propre choix

    Ça ressemble à du chauvinisme la plupart des post que je lis sur ce blogue

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter