United Airlines : la Première classe va disparaître

air-journal_United-Global-First-classe 767

La compagnie aérienne United Airlines déploiera à partir de décembre sa nouvelle classe Affaires Polaris à bord des Boeing 777-300ER, marquant dans le même temps le début de la fin de sa Première classe.

Le premier des quatorze 777-300ER commandés par la compagnie américaine et équipé de la nouvelle classe Affaires doit décoller vers la fin de l’année, et comme tous les futurs avions long-courrier de sa flotte (787-10 Dreamliner en 2017, Airbus A350-1000 en 2018) il ne disposera pas de Première classe, pourtant présente dans les 747-400 et certains 757-300, 767-300ER, 777-200 et 777-200ER. Le nouvel avion pourra en effet accueillir 60 passagers en United Polaris, 102 en Premium « Economy Plus » et 204 en Economie. United Airlines a expliqué à Australian Business Traveller qu’au cours de prochaines années, elle passera progressivement à une « expérience à deux cabines pour les trajets internationaux » parallèlement au renouvellement de la flotte – la Première devant disparaitre de l’intégralité du long-courrier. Mais à plus court terme, la Première sera renommée Polaris Global First, les repas et services de la nouvelle classe Affaires étant combinés « avec l’attention spéciale et les trousses de voyage attendus d’habitude en Première classe ». Lors de la présentation de la nouvelle classe Affaires en juin dernier, le CEO Carlos Munoz avait d’ailleurs parlé d’un « changement de donne sur le voyage d’affaires international, avec un niveau extraordinaire de relaxation et de confort tout au long du voyage ».

L’installation de la classe Affaires Polaris fait aussi partie du programme de réaménagement des 767 et 777-200. Le premier salon United Polaris ouvrira lui le 1er décembre à l’aéroport international de Chicago-O’Hare, suivi l’année prochaine par des inaugurations dans huit autres villes : Los Angeles, San Francisco, Houston, Newark, Washington, Tokyo-Narita, Hong Kong et Londres. ABT croit d’ailleurs que tous les salons de Première disparaitront au profit de la gamme Polaris, ces lounges étant en outre réservés aux passagers voyageant en classe Affaires avec United Airlines ou ses partenaires de Star Alliance (et fermés donc aux voyageurs fréquents se contentant de la classe Eco).

Rappelons que la diminution des sièges de Première classe sur le long-courrier est déjà en cours de par le monde : Air France par exemple ne la propose plus que dans les 777-300ER et A380, Emirates Airlines dispose désormais d’A380 bi-classes, chez American Airlines La Première n’est proposée que dans les 777-300ER et les seize 777-200ER non encore réaménagés mais pas dans les Dreamliner, et chez Delta Air Lines la classe Affaires des futurs A350-900 ressemble fort à une suite.

air-journal_united-affaires-polaris-1

 

 

Air-journal-United_Airlines_777-200

http://www.air-journal.fr/2016-10-27-united-airlines-la-premiere-classe-va-disparaitre-5171657.html

Commentaire(s)

  1. il me semble que les 787-10 ne seront dispos chez united qu’en 2018, après que les premiers soient livrés à singapore airlines à partir de mai 2018

  2. Fils de CDB AF

    Quel honte !

  3. Pet

    Pfff…
    Les temps sont durs..
    Quand on sait pour l’avoir entendu régulièrement (pas seulement AF, mais BA/LH/Swiss par ex) l’insondable mépris des pnc pour les pax en C,( ploucs parvenus # ceux de F qui ont une cuillère en argent ds le bec) j’éspère qu’il y aura une formation ant déprime pour les pnc.

    Si la C monte en gamme, à quoi bon conserver un produit rattrapé par cette même C??
    Pour le bling? Ça ne vt pas le coup et ne rapporte rien.

    • En même temps je pense que la K va être immarcescible malgré la conotomie de la classe B si l’on ne lénifie pas l’anxiété post-angoissante des pax en A pour la plus grande fortitude de la S ^^

    • Ex CCP à la retrate - 27 octobre 2016 à 11 h 38 min
      Ex CCP à la retrate

      je vous confirme un point: la cabine J est la plus compliquée à satisfaire…car elle mélange nombre de clients tout à fait sympathiques , que l’on peut satisfaire dans l’immense majorité des cas ( du moins pour ce qui dépend de nous en cabine…),et avec lesquels on peut avoir des échanges intéressants, y compris sur les causes de notre impossibilité de pouvoir parfois les satisfaire ou en cas de problèmes divers, avec une clientèle plutôt « je me la joue » en général exécrable, pour qui tout est dû tout le temps et en toute phase de vol, et qui ne veut jamais rien entendre quel que soit le sujet…De plus ceux ci ont une forte propension à élever vite la voix,et cherchent tout de suite du soutien en impliquant leurs voisins dans l’affaire, ce qui n’est pas plaisant pour les autres clients autour d’eux…et ceci sur toute les compagnies…Cette clientèle là est souvent faite de sorte de « nouveaux accédants » à la classe J ( changement récents dans leurs statuts professionnels????)…et encore plus s’il sont accompagnés en J de leur épouse, maîtresse ou secrétaire, ou de quiconque est dépendant d’eux dans leur entreprise ( volonté de jouer les petits chefs devant leur staff???)

      Attitudes à 99,90% absente chez les clients First…

    • Justin Fair

      PET: « Pfff… »
      Vous auriez pu vous en tenir là…
      Mais ça permet toutefois de noter -« (pas seulement AF, mais BA/LH/Swiss par ex) l’insondable mépris des pnc pour les pax en C,… »- que vous reconnaissez que ce n’est quand même pas une spécialité AF, comme vous le laissiez entendre dans un autre sujet…

  4. Sans doute une opportunité à saisir pour les compagnies européennes qui désirent rester sur ce créneau de niche.

  5. très bonne idée. Supprimer cette classe affaire inutile et ne proposer que la premium et l’éco. De cette façon les passagers éco auront plus de places

  6. TIM

    Je trouve que c’est une bonne nouvelle, les première classe prennent beaucoup de place pour peu de passagers, à l’heure où on nous bassine avec la consommation de carburant par passager, je trouve éhonté que l’on dise à une minorité « vous avez de l’argent, dont vous pouvez polluer, on va même vous inviter à le faire », et de l’autre côté les passagers de classe économique »on vous entasse pour limiter les coûts par passager transporté ».
    Surtout quand on voit qu’avec ce système la capacité globale des long courrier peut baisser de 10, 15, voir 20% à cause d’une minorité qui prend la moitié de l’avion pour elle.
    Les 777-300ER avec 366 sièges en 3 classes correspondent mieux à la définition que je me fait d’un avion bien rempli.

    • Euh? Le passager First « consomme » la même quantité de carburant que l’Eco…à poids égal! Si vous augmentez la capacité totale, vous allez éventuellement décoller plus souvent à la masse maximale autorisée de la machine donc voler plus lourd et consommer plus tout en rapportant moins à la compagnie…

  7. J’ai lu un article recent qui montrait qu’en fait a peine la moitié des voyageurs payaient pour la premiere + le prix des tickets premiere est en baisse ce qui en diminue sa rentabilité. Près de 50% des voyageurs sont des gens qui utilisent des miles pour le surclassement. Parmi ceux qui payent, environ la moitié sont des gens qui ont deja un billet eco ou biz payé par leur boite et qui payent eux même le supplément pour voyager en premiere. L’autre moitié sont des gens qui payent eux mê
    me la totalité du ticket. Maintenant que les classes affaires offrent des lits plats a 180 degrés, l’utilité de la premiere est en chute libre. D’après l’article, l’autre competition viendrait des jets privés qui coûtent beaucoup moins cher qu’avant.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum