KLM : Miami, Windhoek, Colombo, 747 et chef

air-journal_KLM 747-400 Saint Martin

La compagnie aérienne KLM Royal Dutch Airlines inaugure en trois jours trois nouvelles liaisons long-courrier entre Amsterdam et Miami aux Etats-Unis, Colombo au Sri Lanka et Windhoek en Namibie. Elle a d’autre part effectué son dernier vol en Boeing 747 vers l’aéroport de Saint-Martin, et renouvelé son partenariat avec le chef Jonnie Boer pour les repas servis en classe Affaires.

Après avoir relancé les vols vers Téhéran en Iran le weekend précédant, la compagnie nationale néerlandaise du groupe Air France-KLM proposera à partir du 1er novembre 2016 trois vols par semaine entre sa base à Amsterdam-Schiphol et l’aéroport de Miami, opérés en Airbus A330-200 pouvant accueillir 30 passagers en classe Affaires, 31 en Premium et 182 en Economie. Les départs sont programmés mardi, jeudi et dimanche à 15h20 (arrivée à 19h40), les vols retour quittant la Floride à 23h25 (arrivée le lendemain à 13h15). KLM sera en concurrence avec TUI Airlines Netherlands (ex Arkefly, via Orlando) sur cette route abandonnée en mars 2012 après une petite année d’opérations.

A compter de ce lundi 31 octobre, la compagnie de l’alliance SkyTeam opère deux rotations hebdomadaires entre Amsterdam et Colombo-Bandaranaike, en Boeing 787-9 Dreamliner (30+48+216). Ils décollent lundi et vendredi à 9h55 (arrivée le lendemain à 0h15), et repartent du Sri Lanka mardi et samedi à 2h10 (arrivée à 8h35). KLM est sans concurrence sur cette route, opérée pour la dernière fois en 1997 via Abou Dhabi (en 747).

Enfin depuis hier, trois vols par semaine sont proposés entre Amsterdam et l’aéroport de Windhoek-Hosea Kutako, en continuation de ceux vers Luanda en Angola, à bord d’A330-200. Les départs sont programmés mardi, vendredi et dimanche à 22h45 pour arriver le lendemain à 7h20 à Luanda, en repartir à 8h45 et se poser à 12h15 ; les vols retour quittent la Namibie lundi, mercredi et samedi à 17h40 pour arriver à 19h15 en Angola, en repartir à 20h40 et arriver le lendemain à 5h20 aux Pays-Bas. Pas de concurrence pour KLM, qui rejoint à Windhoek Air Namibia (Francfort entre autres), Condor (Francfort), British Airways (Comair depuis Johannesburg), Qatar Airways, South African Airways et TAAG Angola Airlines.

La semaine dernière, le PDG de KLM Pieter Elbers affirmait sur CAPA TV que les conditions du marché aux Pays-Bas sont « plutôt bonnes » en regard de la situation en Europe, avec une croissance ces 24 derniers mois et un trafic passagers « toujours sain » ; mais il reconnaissait des pressions sur les prix et le rendement.

air-journal_KLM 747-400 Saint MartinLes spotters ont en revanche perdu la semaine dernière la possibilité de réaliser l’une des photos les plus impressionnantes d’atterrissage : l’arrivée d’un Boeing 747-400 de KLM au ras de la plage Mayo, en bordure de l’aéroport de Sint Maarten-Princess Juliana dans les Antilles néerlandaises. Le Jumbo Jet s’y est posé pour la dernière fois le 28 octobre, un A330-200 opérant désormais les trois rotations hebdomadaires (sans escale à Curaçao au retour ; cette île reste desservie en 747). Les départs d’Amsterdam sont désormais programmés mardi, vendredi et dimanche à 12h50 pour arriver à 17h15, les vols retour quittant Saint Martin à 19h05 pour se poser le lendemain à 8h25. KLM est en concurrence directe avec TUI Airlines Netherlands sur cette route.

air-journal_klm-chef-jonnie-boerOn retiendra enfin que les passagers de classe Affaires de KLM ont de nouveau droit à des repas créés par le chef triplement étoilé Jonnie Boer, du restaurant De Librije à Zwolle tenu avec sa femme, après avoir pu y goûter en 2010 et 2015 sur les vols quittant Amsterdam. Sa femme Thérèse, sommelière, va en outre rejoindre le comité de sélection des vins qui seront servis à partir de décembre. Pas de détail sur les menus, mais KLM rappelle qu’elle rtavaille depuis des années avec des chefs néerlandais comme Cees Helder, Margot Janse, Sergio Herman, Richard Ekkebus, Mario Ridder, Richard van Oostenbrugge ou Jacob Jan Boerma, qui « contribuent à la promotion du monde culinaire en vol » et à la « vision International Dutch » de la compagnie nationale.

http://www.air-journal.fr/2016-10-31-klm-miami-windhoek-colombo-747-et-chef-5171866.html

Commentaire(s)

  1. Très bonne compagnie. Toujours satisfait après un vol.
    Par contre la liason vers windhoek n’est pas intéressante vu qu’il faut un visa de transit pour l’Angola.

  2. A330-200

    le 747 ne pouvait pas decoller à pleine charge pour AMS , il est logique d’envoyer un avion décollant plus court .
    etonnant qu ‘AF klm n’est pas pensé à installer un mini hub avec quelque avion pour assurer la desserte dans les antilles depuis SXM , PTP ou FDF , il y avait la possibilité d’assurer des liaison vers l’AMSUD et vers les USA. Au lieu de cela c’est Norwegian qui le fait aujourd’hui.

  3. EPL 1986

    Caracas-Miami en omnibus, ça fait des décennies que cela existe avec AF….

  4. Quelle est la logique de mettre tel appareil sur telle ligne?
    le fait que la destination soit plus touristique/attire plus de passager uniquement?

    (en clair, pourquoi pas un a330 vers colombo un 787 vers miami par exemple et vice-versa?)

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter