EasyJet : +7,5% en mars, pour la vente d’Aer Lingus à IAG

air-journal_easyJet new look3

La compagnie aérienne low cost easyJet a transporté 5,49 millions de passagers le mois dernier, soit une hausse de 7,5% par rapport à mars 2014. Elle approuve d’autre part l’offre de rachat d’Aer Lingus par IAG, une opération « bonne pour l’Irlande ».

Dans ses statistiques mensuelles publiées le 8 avril 2015, la spécialiste britannique du vol pas cher précise avoir vendu 5.490.337 billets d’avions en mars 2015, avec un coefficient d’occupation gagnant 1,1 point à 92,6% (91,5% en mars 2014). Sur les douze derniers mois, easyJet affiche un trafic passager de 65,991 millions de passagers, en hausse de +-,7% par rapport à la même période l’année précédente. Le coefficient d’occupation moyen s’établit à 90,9% (+1,4 point).

La CEO de la low cost Carolyn McCall a d’autre part émis un avis favorable à l’offre de rachat d’Aer Lingus par le groupe IAG (British Airways, Iberia et Vueling) pour 1,4 milliard de livres, expliquant que cette offre était « bonne pour l’Irlande ». Dans une interview accordée au Daily Telegraph, elle explique que cette « consolidation rationnelle » sera bonne pour IAG, pour la compagnie nationale irlandaise et pour le pays. Un avis contraire à celui exprimé la semaine dernière par Virgin Atlantic, alors que le patron de Qantas Alan Joyce avait lui pris le parti de la vente à IAG.

http://www.air-journal.fr/2015-04-09-easyjet-75-en-mars-pour-la-vente-daer-lingus-a-iag-5142476.html

Commentaire(s)

  1. peut-être qu’Ezy lorgne sur quelques slots à vendre sur les aéroports londoniens, suite au rachat…

  2. gerald
    Publié le 13 avril 2015

    le fait de voir Aerlingus passer sous controle anglais est un moindre mal :

    le risque pour tout le monde était de voir la compagnie irlandaise Ryanair (sous controle israelien depuis 18 ans) et déja actionnaire minoritaire prendre la main et monter autour de celle ci du long courrier sur l’Atlantique nord

    heureusement la Commission Européenne a mis son veto à ce qui aurait été une position de monopole absolu au départ de l’Irlande

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter