Saudia pense à l’Airbus A380

aj_airbus a380 farnborough

La compagnie aérienne Saudia, ex Saudi Arabian Airlines, pourrait placer une commande d’Airbus A380 pour remplacer ses Boeing 747 approchent de l’âge de la retraite. Mais elle pourrait aussi acheter plus de 777, voire les futurs 777X.

Dans un entretien accordé à Bloomberg le 27 octobre 2015, le CEO de la compagnie nationale d’Arabie Saoudite Abdul Mohsen Jonaid explique qu’il cherche à remplacer quatre de ses dix-huit 747-400, mais doit aussi décider du sort de 777-200ER vieillissants : ces derniers pourraient être soit limités aux vols de pèlerinage, soit mis à la retraite. Le dirigeant de Saudia laisse entendre qu’une commande pourrait être annoncée dès le Salon de Dubaï, qui ouvre ses portes le 8 novembre. Et le renouvellement de la flotte ne se limitera pas au long-courrier : Saudia a besoin de plus de monocouloirs selon le CEO, Airbus et Boeing étant dans la course avec les A320 et A320neo d’une part, et 737NG et 737 MAX d’autre part. Objectif à l’horizon 2020 : disposer d’une flotte de 200 avions, contre 119 aujourd’hui (hors fret et VIP), histoire de profiter au mieux du nouvel aéroport de Djeddah qui ouvrira ses portes dans deux ans. Le dirigeant de la compagnie de l’alliance SkyTeam précise que les monocouloirs pourraient servir à lancer une filiale low cost, afin de lutter à armes égales contre Flynas mais aussi les futures Saudi Gulf Airlines et Al Maha Airways (cette dernière détenue par Qatar Airways). Les quinze Embraer 170 quitteront également la flotte, mais il ne sait pas encore par quel type d’appareils ils seront remplacés.

Le carnet de commande de Saudia compte déjà trente Airbus A320 (35 en service), vingt A330-300 Regional (16 « normaux » en service), deux 777-300ER (18 déjà en service) et huit 787-9 Dreamliner. Ces derniers, configurés pour accueillir 24 passagers en classe Affaires et 274 en Economie, entreront a priori en service à partir de février 2016, initialement sur des routes intérieures ou vers Dubaï, puis à partir de mars vers Paris-CDG, Guangzhou et Manchester. Rappelons que le contrat avec Airbus, d’une valeur de 8,2 milliards de dollars au prix catalogue, se fera via la société de leasing International Air Finance Corporation (IAFC), basée à Dubaï, qui les louera à Saudia. IAFC finance exclusivement des avions Airbus selon la loi coranique pour des clients au Moyen-Orient, en Afrique et en Asie, en Ethiopie et en Indonésie par exemple.

air-journal_Saudia A330-300_Regional

http://www.air-journal.fr/2015-10-27-saudia-pense-a-lairbus-a380-5152574.html

Commentaire(s)

  1. Quelque chose me dit qu’ils vont bénéficier d’un prix particulièrement compétitif s’agissant des 380…

    • pipou

      Oui comme par exemple récupérer les « ex-Skymark » et « ex-Transaero » à moindre coût…

      • mamouta

        Ils récupèrent les ex Skymark ou Transaero au moins ils feront travailler des personnes en France et ne sauront pas mis à la poubelle.
        De plus, les 2 compagnies ont versées une avance et Saudia rajoute un complément donc opération blanche ou presque blanche pour Airbus, VIVE LA REPUBLIQUE, VIVE LA FRANCE.

    • Boeing 777-300ER - 27 octobre 2015 à 9 h 37 min
      Boeing 777-300ER

      La prince elle dit c’est pas cher !
      Comprendra qui pourra…

    • +1, il doit y avoir quelques trous à boucher dans le planning de production chez Airbus, avec même quelques appareils disponibles rapidement.
      Probablement une des dernières commandes d’A380 avant le lancement de la version Neo. Les saoudiens ont peut-être envie de suivre leurs 3 (petits) voisins du golfe, ne serait-ce que pour une raison de prestige et de fierté.

  2. Quelque chose me dit également qu’ils vont bénéficier de très gros prix sur la proposition Boeing concernant d’éventuels 737-NG et 777-300 ER.
    Voir pour des 737 MAX/777-9..

  3. chief pilot

    En ce qui concerne l’A 380, toujours des annonces , des intentions et jamais rien de concret. En attendant les 4 appareils de Transaréo viennent de passer a la trappe et il faudra bien qu’Airbus se plie aux exigences d’Emirates , son seul client potentiel pour lance la version Néo , si l’avionneur ne veut pas arrêter la production.

  4. D’un autre côté si la commande se fait, ils ne devraient pas en commander beaucoup ! 4 dans un premier temps ?
    Pas besoin d’une configuration luxe mais au contraire une version dans le style A330-300 Regional ?
    Les besoins sont surtout au maximum au moment du pèlerinage avec un transport de masse.
    Vont-ils récupérer les invendus ?
    L’avantage avec l’A380, est de pouvoir disposer d’un très gros porteur assez rapidement (bien plus que Les 777 787 ou A350-900 A350-1000 dont le carnet de commande sont bien remplis).

  5. Ca serait une tres bonne nouvelle pour l’A380, superbe avion au demeurant qui est plébiscité par tous (compagnies aériennes et passagers), un peu en avance sur son temps mais le temps joue en sa faveur notamment avec le renouvellement des 747, belles machines mais qui ont fait leurs temps et qui sont maintenant dépasses… le 747-8 a été ne s’est d’ailleurs pas vendu comme espéré. L’A380 est jeune et tout l’avenir est devant lui.

  6. Ben tant qu’à faire il vaut mieux prendre des Boeing 747-8 ou des Boeing 777-8/9. Ça ne sert à rien d’acheter de gros zincs comme le 380. J’aime bien comment c’est écrit le titre de l’article: « Saudia pense à l’airbus a380″…oui mais « Saudia pense aussi au Boeing 747-8 et au Boeing 777-8/9 »

  7. 777OLIVIER

    Heuh ça serai plus logique de passer a des 747-8 beaucoup plus sûrs (plateforme très mature) et polyvalents que des A380. Ou même des 777-300ER qui font très bien le job.
    D’ailleurs à tel point qu’il est le fer de lance très gros porteur chez toutes les grandes compagnies aériennes.

    A380 qu’il faut quand même penser à rentabiliser avec tous les investissements en infrastructure dédiées et la très lourde logistique d’exploitation que cela implique. C’est gros ok c’est grand ok mais c’est chiant.

    D’ailleurs Il ne marche pas très bien c’est aussi pour toutes ces raisons.

    Bien sur Tout le monde va dire que c’est une belle machine mais bon personne n’a attendu Airbus pour faire de très gros avions. Ils font croire que l’A380 un scoop mais on voit bien qu’au final il n’y a pas grand monde qui se bouscule pour l’acheter les faits sont la.

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum