EVA Air : 777-300ER densifié et partage avec Avianca

air-journal_EVA Air 777-300ER vol

La compagnie aérienne EVA Air va mettre en service un Boeing 777-300ER densifié, les dix passagers de front en classe Economie lui permettant d’ajouter 20 sièges au total. Elle annonce d’autre part un partage de codes avec Avianca, portant sur les routes entre Taïwan, les Etats-Unis et le Salvador.

La compagnie basée à l’aéroport de Taipei-Taoyuan a pris livraison le 8 aout 2016 du premier des six 777-300ER qui seront pris en leasing chez GECAS, et viendront rejoindre dans sa flotte les 24 Triple Sept déjà présents. La société de leasing précise que ces six avions figurent déjà dans les listings de Boeing et entrent dans le cadre du renouvellement de la flotte, les cinq autres devant être livrés d’ici 2017. Mais elle ne détaille pas la configuration de la cabine, a priori pas la nouvelle dévoilée en juillet et qui compte 353 places au total : 39 passagers en classe Affaires, 56 en Premium et 258 en Economie. Soit 20 places de plus que le plus dense des 777-300ER en service à ce jour chez EVA Air (39+56+238), une autre version proposant 38 places en Affaires, 64 en Premium et 211 en Economie. Le gain de vingt sièges en classe Eco a été obtenu en passant d’une configuration 3+3+3 à une en 3+4+3, les dix sièges de front dans la cabine arrière étant de plus en plus courants.

Selon Airlineroute, le 777-300ER densifié d’EVA Air doit entrer en service le mois prochain entre sa base et Ho Chi Minh Ville, avant d’être déployé vers Pékin, Singapour, Jakarta, Bangkok… Il devrait également faire son apparition à Paris-CDG à quatre reprises en octobre (la route devant devenir quotidienne le 10 de ce même mois avec théoriquement le 777-300ER le moins dense), ainsi qu’à Seattle.

air-journal_Avianca_A320neoLa compagnie de Star Alliance a d’autre part annoncé avoir signé un accord de partage de codes avec Avianca (ex TACA), mis en pratique dès le 17 aout : elle peut désormais vendre sous code BR les près de 20 vols par semaine entre Los Angeles, San Francisco ou New York-JFK et San Salvador-Oscar Arnulfo Romero, opérés par la filiale locale de la compagnie colombienne. En échange, Avianca commercialise dans la capitale salvadorienne sous code AV les liaisons de la compagnie taïwanaise entre les trois mêmes aéroports américains et Taipei-Taoyuan. Il s’agit de « rendre les voyages entre l’Asie et l’Amérique centrale plus faciles », explique EVA Air dans son communiqué, précisant qu’Avianca « est le premier opérateur de Star Alliance en Amérique centrale et du sud » avec donc de multiples possibilités de vols dans la région. Le temps de voyage entre Taipei et le Salvador est d’environ 20 heures, escale comprise. L’extension du partage de codes à d’autres destinations latino-américaines « est à l’étude ».

EVA Air se pose à Los Angeles trois fois par jour, San Francisco deux fois par jour et New York dix fois par semaine (14 à partir du 3 octobre). Elle avait desservi le Panama entre 1995 et 2000, via LAX.

http://www.air-journal.fr/2016-08-18-eva-air-777-300er-densifie-et-partage-avec-avianca-5168015.html

Commentaire(s)

  1. J’ai des doutes que EVA AIR possède des 737-300ER mer 🙂

  2. Anna Liz
    Publié le 18 août 2016

    Latam et Avianca clament chacune être Numéro 1 en Amérique Latine.

  3. Est que Air France avec ses 468 sièges sur leurs 777-300 détient le record de la densification sur ce type d’appareil ?

  4. Et voila une nouvelle compagnie qui craque sur le 3+4+3 pour les triples 777.
    Pourtant, en plus du service à bord, j’avais apprécié Eva Air pour ses 777 avec neuf siège de front …

    • Ben oui...mais... - 19 août 2016 à 7 h 57 min
      Ben oui...mais...
      Publié le 19 août 2016

      …ben oui, mais comme beaucoup vous appréciez je suppose les prix les plus bas possible…
      Et les unes après les autres, les compagnies s’aperçoivent que , compte tenu de leurs couts respectifs, entre confort a p9 de front en 777, et prix bas du marché, il y a incomparibilite économique……il faut faire un choix….
      Et comme le marché dicte sa loi du prix le plus bas possible, la décision s’impose d’elle meme : à un moment où un autre, après avoir tout essayé, les compagnies passent les unes après les autres du 9 au 10 de front en 777 sur tout ou partie de leurs cabines Éco…..
      Et pour ceux des clients , peut être tels que vous, qui privilégient leur confort au prix payé, on leur conserve un morceau d’Eco a 9 ou 8 de front…et on rebaptise ça Premium ou Confort Eco ou n’importe quel autre nom que le marketing trouvera…..mais c’est plus cher…à vous de voir, la balle est dans votre camp!

      Et pour les compagnies n’ayant pas encore saute le pas, elles y viendront, tôt ou tard…en attendant, profitez bien d’elles car ca ne durera pas!

      • Vous avez entièrement raison.

        Il est toutefois dommage que certaines compagnies densifient leurs avions mais ne font pas baisser le prix du billet.

        Comment savoir a l’avance sur quel avion va-t-on voler ?

        Car dans une même compagnie, il peut y avoir plusieurs aménagements possibles pour un même type d’avion.

        Doit-on rendre obligatoire l’affichage de la largeur du siège / distance entre 2 sièges lors de l’achat ?

        Pas sur que cela fonctionne quand on voit que le nom de la compagnie doit être indiquée lors de l’achat et que vous découvrez à l’aéroport que cela a changé (expérience vécue : bonne compagnie remplacée par un avion poubelle, et pas pour un bas prix ….. ).

  5. … bientôt la boîtes à sardines où il faudra chercher la place économique avec seulement 2+4+2 soit en générale les dernières rangers en éco où alors casser son porte monnaie pour la premium ou business !!!

  6. Publié le 19 août 2016

    ´ j’ai voyagé le mois dernier sur Qatar à destination de Denpasar Bali Paris .
    J’avais pris à 777 200 LR DPS DOH Et 380 DOH CDG très Bien le Retour 380 et 777 300 ER densifiés
    Quel malheur une horreur 418 sièges j’ai cru que j’ai failli mourir et le vol est devenu interminable le service très médiocre je ne reprendrais plus jamais cette compagnie .

  7. swissCoom
    Publié le 19 août 2016

    ouais, c’était comme pour les repas servis en cabine
    les gens faisaient la gueule avec dédain,sur qu’ils bouffaient du caviar tous les jours chez eux, maintenant ils paient pour un sandwich racorni
    comme ils veulent tout payer moins cher on leur offre les micros sièges
    ils sont contents

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum