Le premier Airbus A330neo en assemblage final

air-journal_Airbus_A330neo_enters_FAL2

Airbus a débuté à Toulouse l’assemblage final du premier exemplaire de la famille de biréacteurs long-courriers remotorisés A330neo, l’entrée en service chez TAP Portugal restant prévue en fin d’année prochaine.

Après l’arrivée à Toulouse de la section avant du fuselage de cet A330-900neo MSN1795, puis des premiers Sharklets, Airbus a annoncé le 27 septembre 2016 le début de l’assemblage final avec la jonction des ailes au fuselage en station 40. « Nous avons commencé avec un planning extrêmement serré et sommes aujourd’hui dans les temps », explique dans un communiqué Odile Jubécourt, directrice du programme A330neo, qui se dit « heureuse de pouvoir affirmer être en bonne position pour atteindre les hauts standards de maturité et de fiabilité attendus par les clients ». Le premier essai en vol de cet appareil doit prendre place en début d’année prochaine ; deux A330-900 seront construits pour la campagne de certification, plus un A330-800neo. Airbus rappelle que les deux versions ont 99% d’éléments en commun, leur commonalité avec les A330 actuels étant de l’ordre de 95% « afin d’optimiser les coûts et la flexibilité pour tous les opérateurs ». Rappelons qu’il sera équipé de nouveaux réacteurs Rolls Royce Trent 7000, de Sharklets donc en bout d’aile et du pare-brise de l’A350XWB – sans oublier le concept de cabine Airspace.

Airbus vise avec la famille A330neo une consommation de carburant par siège réduite de 14%, et un rayon d’action allongé de 400 miles nautiques (740 kilomètres) par rapport aux A330 actuels : 6.550 miles nautiques (12.130 kilomètres) pour l’A330-900 et 7.500 miles nautiques (13.900 kilomètres) pour l’A330-800 qui entrera en service un an après son grand-frère.

A ce jour, la famille A330neo a accumulé 186 commandes fermes de la part de dix clients: AirAsia X (66 A330-900), Delta Air Lines (25 A330-900), TAP Portugal (14 A330-900), TransAsia Airways (4 A330-800), Hawaiian Airlines (6 A330-800), et les sociétés de leasing Air Lease Corp. (25 A330-900), Avolon (15 A330-900) et CIT (15 A330-900); seize A330-900 sont attribués à des acheteurs anonymes. Les Airbus A330 ont enregistré au total plus de 1600 commandes, plus de 1250 étant en service chez 120 compagnies aériennes.

On retiendra aussi qu’une autre nouveauté d’Airbus, l’A350-1000, doit également entrer en service fin 2017 ; le deuxième exemplaire destiné à la campagne de certification (MSN065 en livrée carbone) sera le seul à disposer d’une cabine complète.

air-journal_Airbus_A330neo_enters_FAL air-journal_Airbus A330neo_Mock_up-nose

 

http://www.air-journal.fr/2016-09-28-le-premier-airbus-a330neo-en-assemblage-final-5170104.html

Commentaire(s)

  1. Cet A330neo ressemble à s’y méprendre au premier concept d’A350 (avant la version entièrement nouvelle du XWB). A l’époque tout le monde se moquait d’Airbus pour son manque d’innovation (Airbus avait du revoir sa copie et redessiner le XWB ex nihilo), avec du recul on s’aperçoit que cette solution avait du sens même si le nombre de commandes reste assez largement inférieur aux commandes du 350 XWB. Tout est question de timing.

  2. TIM

    Le programme a330neo tient surtout sur sa version -900, et avec 186 commande il y a de quoi assurer deux ans et demi de production au rythme de 70 avions par an.
    Le 787-8 restera devant l’a330-800 et si Boeing sort un 787-9 à autonomie réduite, genre 12 000 km pour 220 tonnes à pleine charge, ce sera fini pour la version-900.

    L’a330neo arrive peut-être trop tard sur le marché.

  3. Ouais bof, c’est un petit ravalement de façade quoi.
    Histoire d’offrir une alternative à l’A350 pour des clients moins fortunés. Bon…

  4. vazaha

    je suis aussi de l’avis de FORZA

  5. 27 Septembre 17… Airbus est visionnaire ;-)!

  6. Filoustyle

    N’oubliez pas vous tous l’A330 à un avantage indéniable sur le programme A350 et surtout 787 il existe en version cargo et surtout « MRTT » ravitailleur en vol multi rôles (le meilleur au monde)qui lui laisse un avantage considérable et imbattable par rapport à Boeing qui est empêtré dans son 767 « KC-46 » ravitailleur avec ses déboires de production et surtout non multi rôles déjà obsolète avant même de voler, tandis que Airbus avec le 330 neo vient de prendre 20 ans d’avance sur la concurrence moi je dis bravo AIRBUS !!!

  7. Filoustyle

    https://airbusdefenceandspace.com/our-portfolio/military-aircraft/A330MRTT/

    https://youtu.be/X04dN9rpg1M

    Vous comprendrez aussi pourquoi Airbus fait évoluer son A330 parce que c’est le meilleur à tous les niveaux !

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter