La FAA recommande de redémarrer régulièrement les générateurs du 787 pour éviter la panne

Air-journal-787-9-dreamliner

La Federal Aviation Administration (FAA), agence gouvernementale chargée des règlementations et des contrôles concernant l’aviation civile aux Etats-Unis, a ordonné une énième mesure corrective concernant le 787. En effet, il a été découvert lors d’un essai en laboratoire, qu’un bug informatique provoquait, sous certaines conditions extrêmes, l’extinction du système électrique, y compris en plein vol.

Décidément, le Dreamliner, qui a essuyé de multiples déboires jusqu’à présent, n’en finit pas de peaufiner ses améliorations. Boeing a ainsi découvert lors d’un essai en laboratoire que le fait de garder les générateurs sous tension pendant une période de 248 jours consécutifs (soit 8 mois), avait conduit à un bug informatique et l’extinction de tout système électrique. Une autre condition est cependant nécessaire, que ses six générateurs aient été allumés en même temps.

Après avoir remis le rapport à la FAA, l’Agence américaine de l’aviation civile, a demandé une action corrective : que les générateurs électriques des 787 en service soient régulièrement redémarrés afin d’éviter tout risque de panne électrique. Les ingénieurs de Boeing travaillent également à remédier, d’ici le quatrième trimestre de cette année, à cette défaillance potentielle, qui n’est jamais arrivée jusqu’à présent pour un opérateur de l’un des 787 Dreamliner, souligne Boeing.

Juste après son lancement, Boeing avait initialement déclaré aux compagnies qu’elles expérimenteraient la plupart de leur problème de fiabilité juste après l’avoir mis hors tension. En conséquence, de nombreuses compagnies avaient pris l’habitude de laisser leurs Dreamliner sous tension pendant de longues périodes pour éviter tout bug. All Nippon Airways et Japan Airlines qui possèdent à elles deux 55 Dreamliner (35 + 20 respectivement) ont affirmé que ce problème ne pouvait les affecter puisque les pilotes coupent toute puissance électrique lorsque les avions reviennent au garage au Japon.

Le 787 possède une très haute architecture électrique, créant une vraie révolution par rapport aux avions commerciaux des générations précédentes. En plus de la mise sous tension de l’avionique à bord, les six générateurs électriques de 225 à 250kVA de puissance, sont également utilisés pour pressuriser la cabine de l’avion ou dégivrer le bord d’attaque de l’aile par exemple.

Ce problème de bug logiciel est le dernier d’une série ayant mis en cause la fiabilité du système électrique du 787. Rappelons qu’en 2013, la FAA avait cloué au sol l’ensemble de la flotte 787 en exploitation pendant quatre mois après la surchauffe de deux systèmes de batteries au ion-lithium, entraînant une refonte complète de l’installation des batteries au ion-lithium sur les Dreamliner. Et en 2010, suite  à l’incendie d’un panneau électrique lors d’un essai en vol, Boeing avait dû interrompre momentanément sa campagne de certification pour le Dreamliner.

Aujourd’hui, 258 Dreamliner (sur plus de 1 100 commandés) ont été mi en service par des compagnies aériennes.

http://www.air-journal.fr/2015-05-03-la-faa-recommande-de-redemarrer-regulierement-les-generateurs-du-787-pour-eviter-la-panne-5143674.html

Commentaire(s)

  1. Le 787 avait plusieurs défaut dans le passé,sauf qu’ils n’ont jamais arrêter d’apparaître même en ce jour-ci, et en ce qui concerne les 1100 dreamliner commandé ils devront mieux maintenir cet avion la..

  2. DIPRI
    Publié le 4 mai 2015

    Oui et pourquoi pas redémarrer régulièrement les moteurs pendant le vol?

    De plus en plus de bricollage pour économiser quelques kilos de fuel!

  3. Wolfgang
    Publié le 4 mai 2015

    J’ai l’impression que ce coucou magnifique en passant est assez mal né.

  4. Publié le 4 mai 2015

    Et l’A350 vol sans problème !!!

    • le pisteur de trolls - 4 mai 2015 à 8 h 33 min
      le pisteur de trolls
      Publié le 4 mai 2015

      Effectivement l’A350 vole sans problèmes
      Airbus a beaucoup appris de ces erreurs de l’A350

      • Publié le 4 mai 2015

        n’oublie pas monsieur qu’à ce jour il n’ya que deux A350 mis en service et que ces deux A350 effectuent un nombre limités de rotations
        donc la comparaison n’a pas de sens
        il faut attendre que l’A350 arrive à maturité et soit exploité par un nombre assez élevé de compagnie pour juger sa fiabilité et le comparer au B787

  5. Publié le 4 mai 2015

    Il ne faut pas comparer l’incomparable.
    Architecture systèmes très différentes et quantité d’avion en opération très inégale.
    Seulement 2 A350 au Qatar pour 250 B787 worldwide

  6. Clo2B
    Publié le 4 mai 2015

    Je crois surtout que compte tenu du retard accumulé pour le lancement de cet avion, Boeing a été obligé de le lancer sans avoir vraiment résolu certain problèmes qui ont du paraitre mineurs alors, mais qui depuis deviennent gênants.
    Mais quand ceux-ci seront réglés, je ne crois pas que les compagnies aériennes ayant choisi cette avion regretteront leur choix….pas plus que pour l’A350 d’ailleurs

  7. superyoda86
    Publié le 4 mai 2015

    L’A350 est bien meilleur! Dommage que Tahiti nuit ait pris des 787! Évidemment il faut mettre un peu plus cher pour avoir de la bonne qualité, Boeing brade ses avions. Franchement autant acheter des A330 que des 787! Tahiti nuit a fait n’importe quoi sur ce coup là, elle s’est fait embobinée! vive l’A350!

    • L’achat d’un avion est plus liés à des raisons politiques que techniques, ATN etant une compagnie « étatique » (avec indirectement des sous de l’état Français), associé a un fort souhait d’indépendance par rapport à la France (éléctions récentes) De plus les polynésiens sont très proches des USA dans la mentalité et beaucoup d’entre eux voyagent/travaillent aux USA, rapprochant la proximité avec les USA (et le constructeur)

  8. Publié le 4 mai 2015

    En plus Tahiti nuit a pris des 787 da la premier série ( avion en sur poid )

Les commentaires sont fermés. Continuez la discussion sur le forum