Farnborough J2: pluie de monocouloirs

air-journal_Farnborough AirAsia A320

La deuxième journée du Salon de Farnborough a vu Boeing et surtout Airbus multiplier les annonces principalement pour leurs familles de monocouloirs, Bombardier et COMAC dévoilant leurs premières commandes du salon.

AIRBUS

air-journal_AirAsia A321neoLes compagnies aériennes low cost asiatiques ont permis à l’avionneur européen de terminer le 12 juillet 2016 en tête du palmarès des commandes. AirAsia a ajouté cent A321neo aux 300 A320neo déjà attendus, son PDG Tony Fernandes précisant qu’il s’agit bien d’appareils supplémentaires et non de remplacement. Les A321neo pourraient accueillir jusqu’à 240 passagers (avec une troisième porte, tout en maintenant un turnaround de 25 minutes), et seront déployés sur des routes existantes « pour rehausser le volume de passagers sur les créneaux de vol actuels, au bénéfice des aéroports », souligne le dirigeant. Ces appareils portent à 575 le nombre de monocouloirs Airbus commandés par AirAsia depuis son lancement : plus de 170 en service dans les filiales du groupe en Malaisie, Thaïlande, Indonésie, Inde, aux Philippines et au Japon, où ils opèrent « près de mille vols par jour avec un coefficient d’occupation moyen de 85% au premier trimestre ».

air-journal_GoAir A320neo takeoffEn Inde, la low cost GoAir a signé un protocole d’accord pour 72 Airbus A320neo supplémentaires, doublant la commande passée en 2011 (dont les deux premiers exemplaires ont été livrés le mois dernier). Ses monocouloirs remotorisés sont configurés pour accueillir 186 passagers dans la cabine Spaceflex, et les nouveaux appareils serviront à « débloquer de nouvelles routes intérieures tout en supportant notre expansion à l’international dans les années à venir », a déclaré son CEO Wolfgang Prock-Schauer.

air-journal_Germania A320neoLe groupe Germania a passé mardi une commande ferme pour 25 A320neo, équipés de moteurs Pratt&Whitney. Opérant déjà dix A319 et cinq A321 en Europe, en Afrique du nord et au Moyen-Orient, la compagnie allemande opère également des vols charter pour le compte d’Airbus entre Toulouse et Hambourg, transportant environ 500 employés chaque jour selon le PDG de l’avionneur Fabrice Brégier.

air-journal_WOW Air A321 FarnboroughEn Islande, la low cost WOW Air a signé pour quatre A321 pour un montant évalué à 459,6 million de dollars au prix catalogue, devenant un nouveau client d’Airbus puisque ses deux A320, six A321 (220 places) et trois A330-300 sont tous pris en leasing. Elle configurera les nouveaux avions équipés de moteurs CFM avec 200 sièges, et les déploiera en Europe et vers l’Amérique du nord ; deux seront livrés en 2017 et les deux autres en 2018. Le CEO Skúli Mogensen a souligné que Wow Air « est en train de devenir l’une des low cost long-courrier leader dans le monde, et nous nous réjouissons à l’idée de poursuivre ce développement à travers un partenariat fructueux avec Airbus ».

aj_usine airbus a380 china southernAirbus n’a annoncé mardi aucune commande pour ses avions long-courrier, confirmant en revanche pour 2018 un ralentissement des livraisons d’A380 à 12 exemplaires par an, contre 27 l’année dernière, soit un avion par mois contre 2,5. L’avionneur a livré 193 superjumbos à ce jour (14 depuis le début de l’année), mais la quasi-absence de commandes ces dernières années. « Avec cette décision prudente et proactive, nous établissons une nouvelle cible pour notre planning industriel pour nous aligner sur la demande actuelle, mais nous maintenons toutes les options ouvertes au bénéfice de futurs marchés pour l’A380 », a expliqué John Leahy, avant de souligner qu’Airbus continue à « maintenir, innover et investir » dans l’A380 – histoire de rassurer ceux qui croient à un abandon du programme. La rentabilité de l’A380, atteinte l’année dernière sur un rythme de 27 avions par an, sera difficile à maintenir ; Airbus indique que des efforts d’efficacité « dans le système industriel » devraient abaisser le seuil de rentabilité à 20 A380 par an en 2017, et des « efforts supplémentaires » seront faits pour aller plus bas encore. Le cas de l’A380neo, réclamé par Emirates Airlines, n’a pas été évoqué.

BOEING

air-journal_Volga-Dnepr-747-8FL’avionneur américain a fait hier moins d’annonces que lundi, mais l’une d’elles concernait la finalisation du contrat pour vingt 747-8F par la compagnie cargo Volga-Dnepr. Quatre de ces avions ont déjà été livrés, et quatre autres issus d’une commande précédente. Le premier groupe de fret aérien de grande capacité souligne que les quadriréacteurs comme le 747-8F ou l’Antonov an-124 « sont toujours essentiels pour servir la demande évoluant en permanence », souligne le président de Volga-Dnepr Group Alexsey Isaykin, en particulier dans l’aérospatial qui représente un tiers de son activité.

air-journal_TUI-787-9-MAX8Autre finalisation de commandes, celle du groupe TUI portant sur dix 737 MAX 8 et un 787-9 Dreamliner, pour un montant annoncé de 1,4 milliard de dollars ; ce contrat comporte en outre une option pour un 787-9 supplémentaire. Cette commande porte à 70 le nombre de MAX et à trois celui des Dreamliner attendus par le groupe. Corsair International, Jetairfly, TUIfly, Thomson, TUIfly Nordic et TUIfly Nederlands opèrent au total 136 avions dont plus de cent 737NG et quatorze Dreamliner.

air-journal_Air-Lease-Corp-ALC-737-MAX-8La société de leasing Air Lease Corp. (ALC) a ajouté hier six 737 MAX 8 à son portfolio pour 660 millions de dollars au prix catalogue, dont trois qui figuraient déjà dans les listings de Boeing comme client anonyme. ALC a désormais un backlog de 118 MAX 8 (180 Boeing au total), et des accords de location pour eux avec sept compagnies aériennes selon son président Steven F. Udvar-Hazy, les livraisons devant débuter en 2017.

air-journal_Kunming-Airlines-737-MAX-7Kunming Airlines a signé un protocole d’accord pour dix 737 MAX 7, un modèle pour lequel Boeing annonçait hier de nouveaux développements, en particulier avec plus de places que prévu initialement : 12 sièges de plus que dans le 737-700 en configuration bi-classe, et 20 de plus en monoclasse. Le « nouveau » MAX 7 consommera 5% de moins que le 737-700, et aura un rayon d’action allongé de 926 km, avec des « performances exceptionnelles » dans les aéroports en haute altitude. La filiale de Shenzhen Airlines opère huit 737-700 et onze 737-800 ; elle sera compagnie de lancement du MAX 7 en Chine

Enfin Boeing annonce avoir signé avec un client chinois anonyme un engagement d’achat pour 30 monocouloirs, sans précision sur le mix NG et MAX ; le contrat sera supérieur à 3 milliards de dollars au prix catalogue.

BOMBARDIER

air-journal_Porter Airlines Q400Première annonce au Salon de Farnborough hier pour l’avionneur canadien : Porter Airlines a signé une entente d’achat ferme portant sur trois biturbopropulseurs Q400, pour un montant estimé à 93 millions de dollars au prix catalogue. Ces avions porteront la flotte de Porter à 29 Q400, les deux premières livraisons étant prévues en décembre.

COMAC

air-journal_COMAC arj21Le loueur China Aircraft Leasing (CALC) a signé pour 30 ARJ21-700 fermes et autant d’options, destinés à une nouvelle compagnie aérienne en Indonésie dont le fonds d’investissement de Hong Kong FPAM sera actionnaire. Les livraisons devraient débuter « dans un ou deux ans ». Il s’agit de la plus grosse commande enregistrée par le nouveau monocouloir chinois, entré en service le mois dernier chez Chengdu Airlines.

http://www.air-journal.fr/2016-07-13-farnborough-j2-pluie-de-monocouloirs-5166221.html

Commentaire(s)

  1. 777olivier

    Bravo à Airbus ! L’a320 est une vraie réussite technique et commerciale tout comme L’excellent A330 et le très très bon A350 qui fait vraiment peur à Boeing pour le coup enfin presque faut pas déconner non plus !!

    Pour le reste de la gamme bof bof hein Airbus réduit déjà la production de son 380. Même son de cloche pour le 747-8i En espérant qu’il aura finalement des commandes mais bon qui n’en veut ?

    Bravo à Boeing pour son 747-8F qui reste imbattable depuis quoi 40 ans ? Lorsqu’il n’y aura plus d’antonov en état de voler il sera surement la seule alternative.

    Bon les COMAC bof bof hein faudra avoir bien du courage pour grimper la dedans moi je passe mon tour en tout cas

  2. Un A380 par mois, un-demi 747-8 par mois. Les hangars de fabrication vont être très calmes concernant les quadrimoteurs, alors que l’on attend toujours le début du commencement d’une décroissance sur les bimoteurs. Le marché a choisi son camp et je vois mal le duopole faire autre chose que prolonger la durée de vie de ces 2 très gros porteurs avec des investissements et innovations à moindre coût.

  3. « Le « nouveau » MAX 7 consommera 5% de moins que le 737-700 »
    Quelqu’un sait pourquoi entre le 737-800 et le Max 8 on tourne à 15/20% de consommation de kérosène en moins et qu’on tombe à 5% sur le Max 7 vs 737-700 ?

  4. LSO

    C’est un aveu dissimulé

  5. Et hop, 62 A320 NEO supplémentaires dans le carnet de commande d’Airbus !
    Commande ferme finalisée ce mercredi par Synergy, propriétaire d’Avianca Brésil.

    Il va vraiment falloir assurer sur les chaines de production !

  6. Peut être que la sortie d’un quadri hybride relancerait les très gros porteur ?
    En tout cas, je reste convaincu que cette course à l’echalotte sur celui qui fait les plus gros Bi est dangereuse. A preuve les derniers incident des triples 7 (mais je n’oublie pas Airbus dont un 330 avait vu ces 2 reasteurs s’éteindre l’année dernière je crois)

  7. Bravo a airbus pour toutes ces commandes et que cela continue

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter