Real Tonga cloue au sol son Xian MA60 pour raison sécuritaire

Air-journal_Xian MA60_Real Tonga

La petite compagnie aérienne du Tonga, Real Tonga a immobilisé son Xian MA60, l’un de ses deux avions turbopropulseurs de fabrication chinoise, pour satisfaire aux recommandations sécuritaires de l’autorité de l’aviation néozélandaise.

Le Xian MA60 configuré pour plus de trente passagers, fabriqué par Xi’an Aircraft Industry Co. avait été offert en cadeau aux îles Tonga (ainsi qu’un Harbin Y-12) par le gouvernement chinois en 2013. Loué ensuite à Real Tonga, il était devenu une source de contentieux entre les îles Tonga et la Nouvelle-Zélande. En effet, le MA60 n’ayant jamais obtenu de certification en Nouvelle-Zélande, Australie, en Europe et aux Etats-Unis, la Nouvelle Zélande poussait les îles Tonga à en abandonner l’utilisation en raison de lacunes au niveau sécuritaire. Malgré les avertissements sur sa fiabilité, les autorités aériennes du Tonga avaient certifié l’appareil pour une exploitation par Air Tonga, qui pouvait alors commencer ses opérations. La Nouvelle Zélande avait alors répliqué en émettant une recommandation indiquant que le MA60 représentait un risque pour la sécurité des passagers, entraînant de fait, une chute du tourisme provenant de Nouvelle-Zélande.

L’arrêt du contrat de location par Real Tonga et le retour du MA60 aux autorités des îles Tonga déclenchera en contrepartie la libération par la Nouvelle-Zélande d’une aide de 7,5 millions NZ $ à la nation insulaire du Pacifique. Sans son Xian MA60, Real Tonga ne devrait pas poursuivre son activité à court terme, mais le gouvernement de Tonga a laissé entendre qu’elle pourrait relancer les opérations avec un nouvel avion, plus gros, et opérant des liaisons internationales à destination des îles Fidji, de la Nouvelle-Zélande et Hawaii. En juin 2014, Real Tonga avait annoncé vouloir acquérir deux  British Aerospace Jetstream 32.

Le Xian MA60 compte plusieurs accidents à son actif, incluant des blessés ou des morts : en janvier 2009 à Manille ( 22 occupants blessés), en 2011 en Indonésie (compagnie Merpati Nusantara Airlines, 25 morts), ou plus récemment en 2013 en Indonésie et au Myanmar.

http://www.air-journal.fr/2015-03-07-real-tonga-cloue-son-xian-ma60-pour-raison-securitaire-5139467.html

Commentaire(s)

  1. Plusieurs accidents qui etaient tous dus à des erreurs de pilotage et dans des compagnies du tiers-monde généralement sur liste noire il convient bien de le preciser.
    Pour avoir fait une qualification de type et volé dessus, cet avion n’est pas plus dangereux qu’un autre, même si son pilotage demande de la poigne (commandes par câbles et non par hydraulique, volets 15 changeant énormément et un peu violemment son pitch, sont les deux gros reproches que je lui ferai)

    • Aulongcourt
      Publié le 7 mars 2015

      Vous qui connaissez ce type d’appareil  » de l’intérieur », il est vraiment fait pour 30 pax ou a peine plus?( je l’imaginait pour +/-45 à 50 pax) ou bien s’agit il la d’une version combi:30 pax + du cargo a l’avant entre le poste et les pax?

      • Il est fait pour 56 pax en configuration dense et 52 en classique (exemplaire que détient notre armée). Ma compagnie a commandé une version 48 pax qui de fait donnait un pitch confortable (digne d’un long courrier, j’étais à l’aise et je fais 1m88 110 kilos) et permettait legalement de mettre un seul PNC. À bord de la cabine, on dispose egalement de fours et d’un système audio pour diffuser de la musique aux pax. L’accès aux cockpit requiert l’utilisation d’un code.Le tout contrôlable depuis le poste de pilotage en cas de tentative de detournement par exemple. Et plein de choses encore qui font que cet avion est tout sauf une « boîte de conserve ».(moteurs Pratt&Whitney instruments de chez Collins etc)

    • georges gva
      Publié le 8 mars 2015

      100% d’accord avec Camericain !! J’ai effectué plusieurs vols en Ma-60
      (Zest Air, Lao AL, Merpati) avion très confortable et silencieux . tous les accidents effectivement du à erreur de pilotage !!
      Le chantage de la Nouvelle-Zélande est juste ridicule !!!

  2. Nico777
    Publié le 7 mars 2015

    Qu’ils en fassent des boites de conserve de cette daube. De l’ATR42-600!!

  3. chiefpilot
    Publié le 8 mars 2015

    Et les ATR alors ?

  4. chiefpilot
    Publié le 8 mars 2015

    Changer d’appareils, ok , mais si la formation des pilotes , les infrastructures et la maintenance ne suivent pas , cela ne sert a rien , pour preuve les nombreux accidents avec les ATR

Laisser un commentaire

Connexion avec Twitter